Le frère Roch Bourbonnais en 2004

JJB

Frère Roch Bourbonnais: une décennie de dévouement

De 1969 à 1979, la polyvalente Jean-Jacques-Bertrand a été dirigée de main de maître par le frère Roch Bourbonnais. Aujourd’hui âgé de 90 ans, l’ancien directeur s’est confié avec émotion sur ses dix années passées à la direction de l’école. « J’ai toujours été heureux de côtoyer la jeunesse. Je n’ai que de beaux souvenirs puisque c’était toute ma vie. Lorsque j’étais avec les jeunes, j’avais toujours mon sourire », confie-t-il.

Une figure marquante pour les jeunes de JJB

Tout au long de sa carrière, le frère Roch Bourbonnais a marqué le quotidien de centaines de jeunes par sa présence et sa grande écoute. « En tant que directeur d’école, je me faisais un devoir d’être auprès des élèves le plus souvent possible. J’étais donc très rarement dans mon bureau puisqu’il ne servait qu’à régler les petits problèmes qui pouvaient survenir à l’occasion », raconte M. Bourbonnais. L’homme au grand cœur a donc bâti au fil des ans une solide relation de partage et de confiance avec ses étudiants.

Parmi les valeurs qu’il a transmises aux élèves, certaines lui tenaient particulièrement à cœur : le dévouement et le don de soi. « Je leur ai appris que, pour être heureux dans la vie, il fallait absolument savoir rendre service aux gens », souligne le frère Bourbonnais. L’ancien directeur a aussi toujours préconisé la pratique du sport chez les jeunes. Ainsi, chaque nouvelle année, lui et son équipe organisaient des courses dans le gymnase de l’école afin que les élèves gardent la forme. « Le gymnase était toujours rempli d’élèves. Durant ces activités, je leur demandais de garder le sourire aux lèvres et de faire en sorte que je ne perde pas le mien », rapporte en riant M. Bourbonnais.

Le 25 mai prochain, M. Bourbonnais ne ratera pas l’occasion de célébrer en grand le 50e anniversaire de l’école Jean-Jacques-Bertrand et d’écrire une autre page d’histoire pour cette véritable institution farnhamienne. Parions que les anciens étudiants des cohortes de 1969 à 1979 seront heureux de revoir leur ancien directeur après toutes ces années !

Pour consulter le cahier spécial préparé par La Voix de l'Est dans son intégralité, cliquez ici.