Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La grande famille des Saguenéens de Chicoutimi est en deuil de l’un de ses anciens joueurs et gestionnaire, Marc Desforges, qui est ici accompagné de Guy Carbonneau.
La grande famille des Saguenéens de Chicoutimi est en deuil de l’un de ses anciens joueurs et gestionnaire, Marc Desforges, qui est ici accompagné de Guy Carbonneau.

Les Sags perdent le premier buteur de l’histoire de l’équipe

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
L’organisation des Saguenéens de Chicoutimi pleure l’un de ses grands noms. Marc Desforges, ancien joueur et gestionnaire de l’équipe, est décédé, jeudi, des suites d’une longue maladie.

Celui-ci avait fait partie de la toute première édition des Saguenéens, en 1973, après avoir été le 2e choix de la formation, au printemps de la même année. C’est aussi lui qui avait inscrit le premier but de l’histoire de l’organisation, face au Junior de Montréal. En trois saisons dans l’uniforme bleu, il avait amassé un total de 202 points.

Il s’agit d’un bien triste moment pour ses anciens collègues chez les Saguenéens de Chicoutimi, Pierre Cardinal, Guy Carbonneau, Gaby Asselin et Michel Boivin, avec qui il apparaissait ici (2e à partir de la gauche), en septembre 2010.

Les Toros de Toronto, équipe de l’Association mondiale de hockey, en avaient fait leur choix de 9e ronde (94e au total), en 1976.

Marc Desforges est ensuite resté dans le giron des Saguenéens à titre de gestionnaire, étant notamment à l’origine de la formation du groupe qui comptait aussi Guy Carbonneau, Michel Boivin, Gervais Munger, Pierre Cardinal et Gaby Asselin. Ce groupe est resté en poste pendant 12 ans, soit d’août 2000 jusqu’à la fin de la saison 2011-12.

M. Desforges était aussi l’un des anciens dirigeants du Service des incendies de Saguenay.