Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Pierrick Dubé a marqué ses 16e et 17e but de la saison pour mener les Sags à un gain de 6 à 2 contre Baie-Comeau.
Pierrick Dubé a marqué ses 16e et 17e but de la saison pour mener les Sags à un gain de 6 à 2 contre Baie-Comeau.

Les Sags complètent la bulle sur une note positive [VIDÉOS]

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les Saguenéens de Chicoutimi se sont remis d’un mauvais départ contre le Drakkar de Baie-Comeau pour l’emporter 6 à 2 et compléter cette avant-dernière bulle de la saison à Sherbrooke avec une fiche de deux victoires et deux revers.

Alexis Shank a connu une bonne sortie après un lent début pour récolter sa 91e victoire dans le circuit Courteau et rejoindre Félix Potvin au tout premier rang de l’histoire des Saguenéens. Il a terminé la partie avec 23 arrêts.

Pierrick Dubé, Dawson Mercer et Artemi Kniazev ont été les meneurs offensifs avec trois points chacun.

L’entraîneur-chef Yanick Jean était bien heureux de voir son équipe rebondir après trois matchs plus difficiles contre le Phoenix de Sherbrooke.

« On a vécu de l’adversité en première, mais contrairement aux autres matchs où on donnait un mauvais but et on s’est effondrés, on a été de loin supérieur mentalement. On a accepté de jouer une game où on se devait de travailler le long des bandes et de mettre des rondelles derrière les défenseurs pour mettre un échec avant plus soutenu. On devait accepter ça et à force de continuer dans ce sens-là, on a pu profiter de nos chances en troisième », a amorcé le pilote des Bleus. Comme les Sags jouaient comme équipe à domicile, Jean a signé une 275e victoire à domicile pour intégrer le top-5 dans l’histoire de la LHJMQ à ce chapitre.

Selon lui, c’est le genre de match dont son équipe avait besoin pour conclure une bulle plus difficile. « Il y a des choses qu’on a mieux fait. Ce n’est pas une question de résultat, mais de la manière. On a n’a pas aimé comment notre équipe est sortie, par contre, c’est quelque chose qui ne nous arrive pas souvent. Il y a des hauts et des bas dans une saison, d’avoir vécu plus de l’adversité ici, ça aura été bon. On avait des ajustements à faire en tant qu’équipe et c’est ce que cette bulle-là va nous avoir permis de faire. »

De son côté, le gardien Alexis Shank a aimé ce qu’il a vu devant lui et était bien heureux de voir son nom sur la même colonne que Félix Potvin. « C’est flatteur. Quand je suis arrivé avec les Saguenéens, je voulais juste faire ma place et maintenant je suis rendu à égalité avec un des grands gardiens de l’organisation et de la Ligue nationale de hockey. C’est vraiment l’fun. »

Pour le Lavallois de 20 ans, le but n’était pas de rejoindre Potvin. Il voulait tout simplement aider son équipe à gagner. « Mon but, c’est d’amener la victoire à l’équipe et dans les trois derniers matchs, on avait réussi seulement une fois. C’est de l’expérience qu’on prend pour les séries. On a joué des games de séries et c’est juste positif, même si je n’ai pas eu le record plus tôt. Ça, ce n’est pas grave. Les derniers matchs ne se sont pas déroulés comme on voulait et on se devait de rebondir, moi le premier. Aujourd’hui, on s’est mis ensemble, on s’est motivé dans la chambre et on était dans l’esprit des séries. »

Les Saguenéens sont attendent toujours de savoir dans quel environnement protégé ils se dirigeront la semaine prochaine pour compléter le calendrier régulier. Rappelons que la LHJMQ a annoncé que toutes les équipes participeraient aux éliminatoires qui s’amorceront le 8 avril. Les deux premières équipes de chaque division auront un laissez-passer au premier tour. Les Saguenéens occupent actuellement le premier rang de leur division, mais les Cataractes de Shawinigan et les Remparts de Québec les talonnent.

Alexis Shank a signé sa 91e victoire devant le filet des Sags pour rejoindre Félix Potvin au sommet dans l’histoire de l’équipe.

Départ mouvementé

Le Drakkar n’a pas mis de temps à se remettre de sa pause d’une semaine forcée par la COVID-19. Dès les premiers instants, Julien Hébert a coupé une passe de Dawson Mercer avant de remettre à Brandon Frattaroli qui s’est amené à deux contre un. L’attaquant du Drakkar a opté pour le tir et la décision a été payante alors qu’il a déjoué Alexis Shank après seulement 16 secondes, sur le premier tir du match.

Quoi de mieux que de se faire pardonner une erreur dès sa présence suivante ? C’est exactement ce qu’a fait Mercer à son retour sur la patinoire un peu plus de deux minutes plus tard. Bien alimenté par Hendrix Lapierre depuis l’arrière du filet, Mercer a dégainé rapidement pour battre Lucas Fitzpatrick et prolonger à 12 sa séquence de matchs avec un point.

Le début de match offensif s’est poursuivi avec un autre but de Baie-Comeau. Le tir de la pointe de Gabriel Pelletier-Belley a trompé la vigilance de Shank en avantage numérique.

Les Sags se sont ressaisis et ont commencé à être plus incisifs, mais Fitzpatrick a connu une bonne première en multipliant les beaux arrêts. Il a été déjoué en fin de période par Christophe Farmer, mais la reprise vidéo a montré que la rondelle s’est butée à la barre transversale avant de frapper le gardien dans le dos.

Les Sags débloquent

Dès les premières minutes de la deuxième, le défenseur Vincent Fredette s’est retrouvé à l’embouchure du filet du Drakkar et la rondelle a trouvé son bâton alors que Fitzpatrick était complètement déporté de l’autre côté. Malheureusement, le 44 a raté la cible et un but certain qui aurait été son premier dans la LHJMQ.

En fin de deuxième, Artemi Kniazev a décoché un tir des poignets précis pour créer l’égalité.

Xavier Labrecque a marqué un but important en deuxième période qui a donné les devants aux Chicoutimiens.

À peine 87 secondes plus tard, Fabrice Fortin a bien travaillé derrière le filet avant de remettre devant et son compagnon de trio Xavier Labrecque a sauté sur un disque libre pour donner une première avance à son équipe.

Kniazev est passé bien près d’en ajouter dès la reprise sur un deux contre un avec Lapierre, mais Fitzpatrick a fermé la porte en plongeant sur sa droite pour préserver la marque.

La pédale au plancher

Les Sags n’avaient pas l’intention de regarder derrière eux et ont continué le travail en troisième période. Après un autre poteau de Lapierre, Pierrick Dubé a offert une avance de deux buts avec un tir à ras la glace après une montée d’un bout à l’autre. Le 72 n’était pas rassasié et huit secondes après avoir marqué, il a servi une belle feinte à Fitzpatrick pour en enfiler un autre. C’était 5 à 2.

Dubé aurait pu en marquer un troisième peu de temps plus tard, mais il s’est montré généreux en refilant le disque à Lapierre à deux contre zéro et le Gatinois n’a pas raté sa chance et a poursuivi le festival offensif.