Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Blessé lors du premier match dans la bulle à Sherbrooke, le vétéran défenseur des Saguenéens, Louis Crevier, pourra reprendre du service pour les deux derniers matchs de la saison régulière à Victoriaville, mercredi, contre leurs hôtes, les Tigres, et vendredi contre les Cataractes de Shawinigan.
Blessé lors du premier match dans la bulle à Sherbrooke, le vétéran défenseur des Saguenéens, Louis Crevier, pourra reprendre du service pour les deux derniers matchs de la saison régulière à Victoriaville, mercredi, contre leurs hôtes, les Tigres, et vendredi contre les Cataractes de Shawinigan.

Bulle à Victoriaville: deux derniers tests avant le véritable

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les Saguenéens de Chicoutimi amorcent mercredi le dernier droit de la saison régulière au Colisée Desjardins de Victoriaville, avec «deux tests finaux avant le vrai test», confirme Yanick Jean. Ce sera en effet une belle bataille pour les deux positions de tête au classement de la division Est entre les trois premières positions respectivement occupées par Chicoutimi, Shawinigan et Victoriaville.

Actuellement, les Saguenéens trônent au sommet de la division Est. En 27 matchs, ils présentent une fiche de 16 victoires, 6 revers, 3 défaites en prolongation et 2 en fusillade (pourcentage de victoire .685). Les Cataractes ont pour leur part disputé 32 matchs et offrent un dossier de 20 victoires, 9 revers, 2 défaites en prolongation et une en fusillade (.672). Quant aux Tigres, ils ont disputé 24 rencontres et présentent un dossier de 15 victoires, 9 défaites (.625). Selon le scénario de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les deux premières positions de chaque division seront dispensées de la ronde de qualifications tenue du 8 au 15 avril.

Bon test

Dans la bulle de Victoriaville, les protégés de Yanick Jean croiseront d’abord le fer contre les Tigres mercredi soir, pour ensuite clore le calendrier régulier vendredi soir contre les Cataractes.

«C’est le meilleur moment pour avoir des matchs comme ça, en fin de calendrier, juste avant les séries. Ce sont deux mini-tests finaux avant le vrai gros», image l’entraîneur-chef des Saguenéens lors d’un entretien téléphonique.

«On va avoir l’occasion de jouer contre deux très bonnes équipes de hockey pour terminer notre saison. Il faut bien s’y préparer cette semaine. Honnêtement, on a notre sort entre nos mains concernant notre préparation et la manière qu’on veut faire les choses.»

Ce dernier événement permettra de peaufiner encore davantage le travail à faire sur une petite glace en vue des séries. La semaine dernière, les Sags sont revenus de la bulle sherbrookoise avec une fiche de .500, soit un gain et deux revers contre Sherbrooke et une victoire contre Baie-Comeau.

«De ce qu’on a vu la semaine passée, on est sorti en sachant très bien sur quoi on devait travailler et ce qu’on devait peaufiner sur les petites glaces pour être capables d’être meilleurs encore en séries éliminatoires», a indiqué Yanick Jean, qui compte bien mettre à profit chacune des journées d’entraînement d’ici la bulle. Les Sags ont pratiqué dimanche et ils tiendront des entraînements lundi et mardi avant le départ pour Victoriaville mercredi matin.

Pierrick Dubé représente un cas incertain pour les deux derniers matchs des Saguenéens en saison régulière.

Dubé incertain

Par contre, ça ne s’allège pas vraiment du côté de l’infirmerie. Certains soignent quelques bobos, dont le troisième meilleur marqueur des Sags, Pierrick Dubé, qui reste un cas incertain pour la bulle. Par contre, bonne nouvelle dans le cas du défenseur Louis Crevier qui est prêt pour son retour au jeu. Le vétéran avait été blessé lors du premier match à Sherbrooke et avait été absent des trois autres rencontres au programme dans l’environnement protégé.

Quant aux attaquants Thomas Belgarde (fracture du poignet le 28 février) et Félix Lafrance (fracture à une main le 6 mars), ils poursuivent leur convalescence encore cette semaine et devraient être évalués par des spécialistes au cours des prochains jours.

Harvey-Pinard

Enfin, un petit mot sur l’ancien capitaine des Saguenéens, Rafaël Harvey-Pinard, qui continue de faire bonne impression au sein du Rocket de Laval. Dans un article publié dimanche sur le site de l’équipe à la suite d’une victoire de 5-3 du Rocket, on peut en autre lire que le Jonquiérois «est l’un des cinq joueurs qui a participé à tous les matchs du Rocket cette saison (Ylönen, Weal, Leskinen et Schueneman sont les autres). Il le fait d’ailleurs avec de grosses responsabilités alors qu’il est sur le premier trio de l’équipe depuis le début de la saison. RHP évolue également sur le désavantage numérique du club où il ne se contente pas seulement de défendre.»

On vante d’ailleurs la constance du #11, soir après soir. « C’est un joueur de hockey. Il est capable de jouer partout sur la glace, que ce soit à droite, à gauche, désavantage ou avantage numérique. Il joue de la bonne façon et il ne se complique pas la vie » ,a indiqué l’entraîneur-chef du Rocket, Joël Bouchard.