Superbe Penélope Cruz, le désir de Timothée Chalamet

La citation de la semaine

«Je vois qu’il y a plus de monde à son enterrement qu’à notre mariage.»

Martin (Bouli Lanners) à propos de son mari dans Troisièmes noces de David Lambert.

Premières images

Cette superbe bande-annonce du prochain Pedro Almodóvar nous fait écarquiller les yeux devant tant de beauté. Le 21e long métrage du grand maître espagnol, avec Antonio Banderas et Penélope Cruz, se veut le reflet de sa propre carrière, celle d’un réalisateur à son apogée qui réfléchit sur sa vie en une série de retours en arrière. Parions que Dolor y gloria (Douleur et gloire), qui doit prendre l’affiche le 22 mars en Espagne, saura se frayer un chemin jusqu’au Festival de Cannes, où Almodóvar y a ses habitudes. Ici, il faudra être beaucoup plus patient...

Arrêt sur image

Timothée Chalamet (Appelle-moi par ton nom, Lady Bird) est tellement populaire en ce moment qu’il peut travailler avec le réalisateur de son choix. Or, il semble qu’après Denis Villeneuve, pour Dune, l’acteur américain, mais français de père, aimerait bien tourner avec un réalisateur particulier — et très talentueux — de l’Hexagone. C’est du moins ce qu’il a déclaré lors d’une entrevue à la chaîne TF1 : «François Ozon, entends-moi !» La réponse a suivi dès le lendemain sur Twitter : «Je t’entends», a écrit le cinéaste (Dans la maison, Frantz). On se croise les doigts...

Gros plan

Spider-Man — Dans le Spider-Verse a presque tout balayé lors de la remise des 46e Annie Awars, avec six trophées. La cérémonie est réservée aux films d’animation. Outre le prix du meilleur long, il est reparti entre autres avec les récompenses de la réalisation et du scénario. Les Incroyables 2 et L’île aux chiens sont repartis avec des prix de consolation. Si j’étais vous, je mettrais un 5 $ aux Oscars le 24

En tournage

Nicole Garcia vient d’amorcer le tournage de son neuvième long métrage, Lisa Redler. La réalisatrice française, qui était en compétition à Cannes avec Mal de pierres en 2016, a deux atouts dans son jeu : Pierre Niney et Stacy Martin, dans l’histoire d’un homme qui prend la fuite à la suite d’une soirée qui tourne mal et d’une femme qui l’attend pendant quelques années jusqu’à ce que leur destin se recroise. Niney est le rôle principal Sauver ou périr (à l’affiche le 29 mars au Québec) alors que Martin, révélée dans Nymphomaniac, joue dans le très beau Amanda (22 mars au Québec). Benoît Magimel (La pianiste) fait aussi partie de la distribution.