Harvey Weinstein, âgé de 67 ans, risque la prison à vie s’il est reconnu coupable.
Harvey Weinstein, âgé de 67 ans, risque la prison à vie s’il est reconnu coupable.

Procès Weinstein: «Coucher» pour avancer dans le monde du cinéma

NEW YORK — Une accusatrice de Harvey Weinstein a raconté mercredi au procès pour viol que le producteur avait tenu à la prévenir, avant de l’agresser, qu’il avait subi une vasectomie.

Une autre femme a déclaré que le producteur hollywoodien avait essayé de troquer du sexe contre des rôles dans des films, en soutenant que c’était la façon de procéder dans le milieu du cinéma.

Étouffant ses larmes, Tarale Wulff a déclaré aux jurés qu’elle n’avait rien pu faire pour repousser le costaud producteur, une fois qu’il l’avait attrapée par le bras et poussée sur le lit de son appartement à New York en 2005, pendant ce qui devait être une audition pour un rôle. Mme Wulff, une mannequin aujourd’hui âgée de 43 ans, a déclaré qu’elle avait figé, croyant que cela serait plus facile à endurer.

Les avocats de Weinstein ont exprimé des doutes sur les souvenirs de Mme Wulff, lorsqu’elle a révélé qu’elle avait travaillé avec un thérapeute pendant un an pour combler les lacunes dans sa mémoire. Par exemple, elle n’avait pas de souvenir précis de la façon dont elle et Weinstein s’étaient retrouvés nus.

Tarale Wulff a aussi raconté mercredi qu’à une occasion avant le viol présumé, Harvey Weinstein lui avait attrapé le bras alors qu’elle servait des cocktails dans l’un de ses repaires habituels de Manhattan, l’avait conduite vers une terrasse sombre et avait commencé à se masturber.

Une autre accusatrice, Dawn Dunning, a déclaré que l’année précédente, Weinstein avait passé sa main sous sa jupe et caressé ses parties génitales lors d’une rencontre dans sa suite d’hôtel, au sujet de sa carrière naissante d’actrice. Elle avait alors 24 ans. Lors d’une réunion ultérieure, a-t-elle dit, Weinstein a proposé de la faire jouer dans trois films, mais seulement si elle avait des relations sexuelles avec lui et son assistante.

«Quand il a dit cela, j’ai commencé à rigoler, je croyais qu’il plaisantait — il avait ce genre d’humour grossier», a-t-elle raconté. «Mais quand j’ai commencé à rire, il s’est vraiment mis en colère et a commencé à crier après moi. Il a dit : “Vous ne réussirez jamais dans ce métier, c’est comme ça que ça marche dans cette industrie.”»

Les avocats de la défense ont demandé pourquoi Mme Dunning avait attendu l’été dernier pour dire aux procureurs que Weinstein l’avait touchée sous sa jupe, alors qu’elle avait déjà rendu public le marché «emploi contre sexe» dans un article du New York Times en octobre 2017.

Les «antécédents» de Weinstein

Mme Dunning, maintenant âgée de 40 ans, a soutenu que le producteur avait évoqué les noms des actrices Salma Hayek et Charlize Theron, laissant entendre qu’elles avaient accepté, elles, le marché pour faire avancer leur carrière - ce que les deux femmes ont fermement nié par la suite.

Salma Hayek a déjà déclaré qu’elle avait dû lutter contre le harcèlement et l’intimidation constants de Weinstein. Charlize Theron, quant à elle, a été bouleversée d’apprendre par certaines accusatrices qu’elle aurait couché avec Weinstein, comme le laissait entendre le producteur.

Ces deux témoignages ne font pas, à proprement parler, partie de l’acte d’accusation contre Weinstein à ce procès. Le magnat du cinéma, dont la déchéance brutale a donné naissance au vaste mouvement #MoiAussi, est accusé à New York d’avoir agressé sexuellement une assistante de production, Mimi Haleyi, dans son appartement en 2006, et d’avoir violé une actrice en herbe dans une chambre d’hôtel en 2013. Cette femme pourrait d’ailleurs témoigner plus tard cette semaine au procès.

Les procureurs peuvent toutefois appeler à la barre d’autres accusatrices en vertu d’une loi de l’État qui autorise les témoignages sur les antécédents de l’accusé, ce qui leur permet d’explorer des éléments tels que le mobile, l’intention et le profil de prédateur du prévenu.

Le jury de sept hommes et cinq femmes a ainsi déjà entendu Mimi Haleyi, qui a déclaré en larmes qu’elle avait essayé de repousser Weinstein avant qu’il ne l’agresse sexuellement, et l’actrice Annabella Sciorra, qui a soutenu que l’influent producteur l’avait maîtrisée et violée après avoir fait irruption dans son appartement au milieu des années 90.

Harvey Weinstein, âgé de 67 ans, risque la prison à vie s’il est reconnu coupable; il plaide que les relations sexuelles étaient pleinement consenties.