Dean DeBlois a écrit et réalisé le film «Dragons: le monde caché»

Oscars: des représentants canadiens à surveiller

MONTRÉAL — La soirée des Oscars aura lieu ce dimanche et mettra à l'honneur de nombreux artistes du milieu du cinéma.

Parmi eux, quelques cinéastes et artisans canadiens ou ayant des liens avec le Canada pourraient avoir la chance de repartir avec une statuette dorée. En voici quelques-uns:

MERYAM JOOBEUR (Brotherhood)

Elle est tunisienne et américaine, mais aussi québécoise, puisqu'elle vit à Montréal depuis maintenant 11 ans. Meryam Joobeur est en lice dans la catégorie du meilleur court métrage de fiction pour son film Brotherhood, portant sur un berger tunisien qui fait face à un dilemme lorsque son fils aîné revient de la Syrie en compagnie de sa mystérieuse femme.

Le film est une coproduction de la Tunisie, du Canada, du Qatar et de la Suède.

Il s'agit d'une première nomination aux Oscars pour la Tunisie, mais la cinéaste estime que le Québec pourra s'approprier une partie de la fierté si elle l'emporte dimanche.

«Le film, c'est une coproduction entre le Québec et la Tunisie. L'équipe, c'est un mélange. Moi, ça fait 11 ans que j'habite ici, donc le Québec, c'est mon chez-moi. C'est une fierté pour les deux pays», avait-elle raconté en entrevue à La Presse canadienne le jour de l'annonce de sa nomination.

DEAN DEBLOIS (Dragons: le monde caché)

L'animateur Dean DeBlois, originaire du secteur Aylmer à Gatineau, est en lice dans la catégorie du meilleur film d'animation pour le dernier volet de la trilogie How to Train Your Dragon (Dragons: le monde caché).

Dean DeBlois a écrit et réalisé le film, dont le personnage principal a la voix du Montréalais Jay Baruchel dans la version originale anglaise.

PAUL MASSEY (Ford contre Ferrari)

L'ingénieur de son Paul Massey est nommé dans la catégorie du meilleur mixage sonore pour son travail sur Ford contre Ferrari.

Il s'agit d'une neuvième nomination aux Oscars pour l'homme né en Angleterre, qui a travaillé à Toronto pendant 13 ans en début de carrière avant de s'installer à Los Angeles.

DAVID GIAMMARCO (Ford contre Ferrari)

Un ingénieur de son de Welland, en Ontario, partage la nomination avec Paul Massey.

David Giammarco est donc lui aussi en lice pour le son de Ford contre Ferrari, qui met en vedette Matt Damon dans la peau du concepteur de voiture Carroll Shelby, et Christian Bale dans le rôle du pilote Ken Miles.

Il s'agit d'une troisième nomination pour l'Ontarien.

SAMI KHAN (St. Louis Superman)

Le cinéaste Sami Khan, originaire de Sarnia, en Ontario, a appris qu'il était en nomination alors qu'il se trouvait dans son salon, à Toronto, avec sa femme et leur fille de deux ans.

Il est finaliste dans la catégorie du meilleur court métrage documentaire à titre de coréalisateur de St. Louis Superman. Le film raconte l'histoire d'un militant et rappeur noir élu dans la très blanche Chambre des représentants du Missouri.

DENNIS GASSNER (1917)

Dennis Gassner, originaire de Vancouver, est cité pour les décors du film 1917.

Il partage la nomination - une septième pour lui - avec Lee Sandales.

Dennis Gassner avait remporté la statuette en 1992 pour Bugsy: le gangster sans scrupule.