Katie (Camila Mendes) et Adam (Jessie T. Usher) vont trouver un gros paquet de fric qu'ils vont planquer dans un coffre à la banque.
Katie (Camila Mendes) et Adam (Jessie T. Usher) vont trouver un gros paquet de fric qu'ils vont planquer dans un coffre à la banque.

Mensonges et trahisons: L’argent qui tombe du ciel ** 1/2

CRITIQUE / Il ne faut guère se surprendre si Mensonges et trahisons (Dangerous Lies) se retrouve dans le top 10 des films les plus regardés sur Netflix depuis sa sortie, il y a quelques jours. Il s’agit d’un suspense qui repose sur Camila Mendes, populaire vedette de la série télé Riverdale. Et l’intrigue propose un fantasme universel — l’obtention d’une grosse somme d’argent qui tombe du ciel sous la forme d’un héritage.

De bons ingrédients ne garantissent cependant pas le résultat. Ce n’est pas l’exécution — correcte, sans plus — qui fait défaut ici, mais le scénario boiteux de David Golden.

Le long métrage de Michael M. Scott s’amorce d’ailleurs sur un cambriolage dans un restaurant qui n’aura aucune incidence sur la suite des choses. Une façon, j’imagine, de présenter Katie (Camila Mendes), qui y est serveuse, et son mari Adam (Jessie T. Usher), venu la rejoindre.

Après cette introduction, le spectateur se retrouve propulsé quatre mois plus tard. Katie travaille maintenant comme préposée auprès de Leonard (Elliott Gould), qui vit sans famille dans une maison cossue de Chicago. Adam a abandonné ses études et fait semblant de chercher un emploi. Le couple tire le diable par la queue…

Au décès du vieil homme, le duo trouve justement dans le grenier un gros paquet de fric… Que faire ? Le planquer dans un coffre à la banque, évidemment. Le récit oppose un peu grossièrement la vertueuse (et naïve) Katie au cupide Adam.

Pendant ce temps, il y a un mystérieux agent immobilier qui rôde autour du duo et une détective (Sasha Alexander) qui soupçonne une malversation dans le décès de Leonard. Surtout après avoir appris que la jeune femme hérite de Leonard — à sa plus grande surprise d’ailleurs puisque Katie travaille pour lui depuis seulement quelques mois...

Katie travaille comme préposée auprès de Leonard (Elliott Gould) et va hériter de sa maison cossue.

Pas question de jouer au divulgâcheur ici — on vous laisse le «plaisir» de découvrir la suite. Mais soulignons que dans leur volonté d’aller de «mensonges en trahisons», les créateurs accumulent les invraisemblances et les rebondissements grossiers. L’ensemble se révèle tiré par les cheveux et assez prévisible.

De la même façon, la fable moralisatrice sur l’argent mal acquis ne s’avère guère convaincante ni particulièrement originale. On a déjà vu la convoitise et les problèmes de conscience qui viennent avec illustrés de manière plus réussie. Sans parler d’une finale abracadabrante.

Que reste-t-il ? Un divertissement qui vaut surtout pour la présence des acteurs. Camila Mendes et Jessie T. Usher (Independence Day: Résurgence) forment un couple crédible, notamment en raison de l’aplomb de la jeune femme. Mais rien d’inoubliable...

Mensonges et trahisons est disponible sur Netflix.

Au générique

Cote : ** 1/2

Titre : Mensonges et trahisons

Genre : Suspense

Réalisateur : Michael M. Scott

Acteurs : Camila Mendes, Jessie T. Usher, Jamie Chung

Durée : 1h44