Dark Vador

La liste des vilains graciés par la rédemption

DARK VADOR

Lorsqu’ Anakin Skywalker a basculé du côté obscur de la Force pour devenir l’âme noire des forces impériales, le cyborg est le Mal incarné. Mais à la fin de la trilogie originale de Star Wars, dans un ultime sursaut de conscience, Dark Vador élimine l’empereur Palpatine et sauve son fils Luke. Un sacrifice paternel qui génère un capital de sympathie dont il est fort dépourvu. Éric Moreault

SEVERUS SNAPE

Qu’il en a causé des misères au célèbre Harry Potter. Pendant six livres et demi et près de sept films. Mais le professeur Snape, qu’on a aimé détester tout au long des aventures du sorcier à lunettes, s’est finalement avéré un agent double des plus convaincants. Un revirement si spectaculaire que Potter ira jusqu’à choisir Severus comme deuxième prénom pour son propre fils.  Geneviève Bouchard

NEGAN

Avec une intrigue qui commençait à errer comme ses omniprésents zombies, voilà LE super vilain dont la série à succès The Walking Dead avait besoin pour trouver un second souffle. Un sens de la répartie à toute épreuve, un humour et des valeurs tordus et un bâton de baseball qui fait des ravages… Ça prendra beaucoup de temps derrière les barreaux — et une enfant dégourdie —, pour qu’il recommence à savoir vivre en société.  Geneviève Bouchard