Denis Villeneuve dirigeant Javier Bardem sur le plateau de <em>Dune</em>.
Denis Villeneuve dirigeant Javier Bardem sur le plateau de <em>Dune</em>.

Dune: un récit d’une actualité plus brûlante que jamais, croit Denis Villeneuve

Pour Denis Villeneuve, l’adaptation et le tournage de Dune furent «de loin la chose la plus difficile que j’ai faite de ma vie» — un aveu significatif de la part du réalisateur de Blade Runner 2049. Mais le Québécois estime que le roman-culte de science-fiction de Frank Herbert s’apparente à une véritable «prophétie» sur la «surexploitation» de notre planète. D’où sa pertinence, plus actuelle que jamais, alors que le long métrage est toujours sur les rails pour une sortie en décembre.

Le cinéaste de 55 ans, ainsi que certaines vedettes du film comme Timothée Chalamet, se sont confiés au magazine Vanity Fair, qui en a profité pour dévoiler plusieurs photos.

«Peu importe ce que vous croyez, la Terre change et nous allons devoir nous adapter.» Dune, publié en 1965, s’avérait une métaphore «de la réalité du pétrole et du capitalisme et de l’exploitation — la surexploitation — de la Terre. De nos jours, les choses sont encore pires. C’est un récit initiatique, mais aussi un appel à l’action pour les jeunes. »

Dune s’attarde au destin de Paul Atréides (Chalamet), fils du duc Leto (Oscar Isaac) et de dame Jessica (Rebecca Ferguson), dont la famille quitte le monde océanique de Caladan pour Arrakis, une dangereuse planète minière. Les Atréides y supervisent l’extraction d’une épice vitale pour la galaxie. Ils deviennent alors la cible de la Maison Harkonnen, clan rival brutal qui veut exploiter cet endroit désertique.

Timothée Chalamet dans la peau de Paul Atréides.

Un résumé dérisoire d’une histoire complexe réputée inadaptable (et source d’inspiration d’œuvres aussi variées que Star Wars et Le trône de fer). L’excentrique Alejandro Jodorowsky s’y était cassé les dents dans les années 1970 et poursuivi cette chimère presque toute sa carrière. Le réputé David Lynch, pourtant abonné au bizarre, n’a pas impressionné grand-monde avec sa version brouillonne de 1984.

C’est pourquoi Denis Villeneuve a exigé de tourner sa vision du roman en deux longs métrages. «Je n’accepterais pas de faire cette adaptation du livre avec un seul film, a expliqué Villeneuve à Vanity Fair. [Ce] monde est trop complexe. C’est un monde qui prend son pouvoir dans les détails.»

Et qui demande une constellation d’interprètes — ils sont nombreux maintenant à vouloir jouer devant la caméra du réalisateur d’Incendies.

Outre Chalamet, Isaac et Ferguson, Dune compte sur une distribution cinq étoiles parmi laquelle on retrouve Javier Bardem, Zendaya, Stellan Skarsgård, Dave Bautista, Josh Brolin, Jason Momoa et Charlotte Rampling!« Ce livre aborde la politique, la religion, l’écologie, la spiritualité — le tout avec beaucoup de personnages. C’est pour ça, je crois, que c’est si difficile. Honnêtement, c’est de loin la chose la plus difficile que j’ai faite de ma vie», a-t-il déclaré.

Pour l’instant, la sortie en salle est prévue pour le 18 décembre.

L'article du Vanity Fair.