Après 34 ans à occuper le sous-sol de la Pyramide, Le Clap déménage ses pénates à Place Sainte-Foy, où il reprendra ses activités vendredi.

Déménagement du Clap à Place Sainte-Foy: un mélange de hâte et de nostalgie

Dimanche marquait la dernière journée du cinéma Le Clap dans ses locaux de la Pyramide du chemin Sainte-Foy. L’équipe quitte «son sous-sol» avec nostalgie, mais a hâte de faire un gros pas en avant.

Il faut dire que les employés ont eu l’occasion de dire un dernier au revoir tout spécial à leurs locaux. À l’occasion de leur party de Noël, ils ont passé la nuit de samedi dans l’une des salles du cinéma.

«On voulait le faire ici, c’est la dernière fois qu’on pouvait avoir un moment tous les employés ensemble dans la Pyramide. On a eu une belle autorisation, on a dormi ensemble dans une salle, c’était un beau party», raconte la gérante du cinéma, Erika Thériault.

Elle a eu l’honneur de fermer les portes du cinéma pour la dernière fois dimanche.

Le dernier film à démarrer, au coup de 17h, était La Reine des neiges 2. Ce sont donc en majorité des enfants qui ont obtenu les derniers billets.

Les derniers clients à sortir étaient ceux venus voir le film sud-coréen Parasite.

Une autre étape

Dimanche, il était facile de voir que Le Clap était en mode déménagement, les employés s’activaient à faire des boîtes. Le transfert vers Place Sainte-Foy se poursuivra cette semaine. L’équipe suivra avec les boîtes vers la nouvelle adresse, la superficie sera d’ailleurs agrandie. Avec plus de salles, il va de soi que l’entreprise aura besoin de plus d’employés. 

L’équipe a vite exprimé sa hâte de voir des fenêtres dans l’environnement de travail. «C’est sûr qu’on a hâte de voir la lumière du jour quand on travaille! On l’aime notre sous-sol, mais des fenêtres, ça va être beau», ajoute Mme Thériault. 

Après 34 ans d’existence, il est évident qu’un attachement se dessine entre les employés et le lieu de travail, tout comme avec les clients assidus.

«On est tous nostalgiques, c’est le moment des dernières fois... C’est la dernière fois que je dis à un client que la salle 4 est derrière le restaurant, des petites choses comme ça. Pour certains employés, ça fait plusieurs années qu’ils travaillent ici, c’est un gros changement. En même temps, on a hâte de passer à une autre étape dans l’entreprise. C’est vraiment stimulant», termine la gérante. 

Elle assure en terminant que bien que le cinéma soit plus grand, plus moderne et plus techno, il conservera son image de marque.