Les acteurs Nicholas Hoult, Samuel L. Jackson et Anthony Mackie dans un scène du film «The Banker».

Apple repousse la sortie en salle de «The Banker», son premier film original

LOS ANGELES — Le géant américain Apple reporte la sortie en salle de son premier film original, «The Banker», dans la foulée d'allégations d'inconduite contre l'un de ses coproducteurs.

Une source au fait du dossier qui n'était pas autorisée à en discuter publiquement a confirmé à l'Associated Press vendredi que la sortie de ce long-métrage serait repoussée.

Ce report survient quelques jours après l'annulation de la première du film au festival AFI de Los Angeles. Le magazine The Hollywood Reporter rapportait mercredi que la première avait été annulée après que deux proches du coproducteur Bernard Garrett Jr. l'eurent accusé de les avoir agressées sexuellement quand elles étaient mineures.

Le film est basé sur la vie du père de M. Garrett Jr. qui, dans les années 1950 et 1960, avait recruté un homme blanc pour être le visage de son empire immobilier et bancaire. Bernard Garrett père, interprété par Anthony Mackie, avait été reconnu coupable de détournement de fonds en 1968. The Banker met également en vedette Samuel L. Jackson, Nia Long et Nicholas Hoult.

«Nous avons acheté The Banker plus tôt cette année parce que nous avons été touchés par cette histoire divertissante et éducative à propos des changements sociaux et de la littératie financière», peut-on lire dans un communiqué transmis par Apple mercredi.

«La semaine dernière, des préoccupations entourant le film ont été portées à notre attention. Les artisans de ce film et nous avons besoin d'un peu de temps pour nous pencher sur ces questions et déterminer la marche à suivre», a-t-on ajouté.