Nahéma Ricci est incandescente dans le rôle d'Antigone.
Nahéma Ricci est incandescente dans le rôle d'Antigone.

Antigone remporte le Prix collégial du cinéma québécois

Sophie Deraspe est devenue la première réalisatrice à remporter le Prix collégial du cinéma québécois avec son magnifique Antigone, dont c’était la neuvième édition.

La pandémie de la COVID-19 aura empêché les délibérations locales en personne, mais pas le vote électronique dans quelque 45 établissements collégiaux. Les étudiants ont célébré« un film qui a soif de justice, qui représente un dilemme moral déchirant, qui se démarque par le jeu des comédiens et par une adaptation touchante et actuelle d’un texte classique», celui de Sophocle.

D’une tragique beauté, cette relecture contemporaine d’Antigone frappe l’imagination parce qu’elle sait allier de profonds questionnements sur la vie en société (injustice et violence du «système», notamment) et générer plusieurs moments d’une réelle émotion. Nahéma Ricci est totalement incandescente dans le rôle principal.

Antigone a représenté le Canada aux Oscars et a enlevé le Prix du meilleur film canadien de fiction au Festival de Toronto 2019.

L’œuvre de Sophie Deraspe s’est démarquée parmi les cinq longs métrages qui étaient en lice, soit Kuessipan de Myriam Verreault; La femme de mon frère de Monia Chokri; Matthias & Maxime de Xavier Dolan et Sympathie pour le diable de Guillaume de Fontenay.