Andrew Jack dans <em>Star Wars: Épisode VII - Le réveil de la Force</em> 
Andrew Jack dans <em>Star Wars: Épisode VII - Le réveil de la Force</em> 

Andrew Jack, un acteur de Star Wars, meurt de la COVID-19

SYDNEY, Australie — L’acteur Andrew Jack, vu notamment dans plusieurs films de Star Wars, est décédé en Grande-Bretagne des suites de la COVID-19, a annoncé son agente mercredi. Il avait 76 ans.

Andrew Jack, qui formait aussi des acteurs devant utiliser des accents spécifiques pour des rôles, est décédé mardi dans un hôpital de Surrey, a précisé son agente, Jill McCullough, dans un communiqué.

«Andrew vivait sur l’une des plus anciennes péniches fonctionnelles sur la Tamise, il était farouchement indépendant, mais follement amoureux de sa femme, également spécialistes des dialectes», a souligné Mme McCullough.

L’acteur est apparu dans Star Wars: Épisode VIII - Les derniers Jedi dans la peau du général Ematt, ainsi que dans Solo: Une histoire de Star Wars et Star Wars: Épisode VII - Le réveil de la Force.

Sa femme, Gabrielle Rogers, qui est en quarantaine en Australie, a publié sur les réseaux sociaux : «Andrew Jack a reçu un diagnostic de coronavirus il y a deux jours. Il n’a pas souffert et s’est éteint paisiblement en sachant que sa famille était avec lui.»

Pour la plupart des gens, le nouveau coronavirus provoque des symptômes légers ou modérés, tels que de la fièvre et de la toux qui disparaissent en deux à trois semaines. Pour certains, en particulier les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé, cela peut provoquer des maladies plus graves, notamment la pneumonie, et même causer la mort.

Les clients d’Andrew Jack pour des formations en dialecte ont inclus Robert Downey Jr. et Chris Hemsworth.