Steve Bergeron
La Tribune
Steve Bergeron

Retour vers l’arrière

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Y a t-il une logique qui explique pourquoi l’adjectif «arrière» reste invariable? Il me paraît erroné d’écrire «mes arrière-grands-parents» [Louis Lemieux, Sherbrooke].