Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Richard Therrien
Le Soleil
Richard Therrien
Paula Pell, Sara Bareilles, Renée Elise Goldsberry et Busy Philipps, le quatuor de <em>Girls5eva</em>, la nouvelle comédie bonbon de Tina Fey.
Paula Pell, Sara Bareilles, Renée Elise Goldsberry et Busy Philipps, le quatuor de <em>Girls5eva</em>, la nouvelle comédie bonbon de Tina Fey.

Girls5eva: pathétiques mais attachantes

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Elles auraient pu connaître le succès des Spice Girls, mais ont dû se contenter d'un seul succès, joignant le club des one hit wonders. Vingt ans plus tard, elles tenteront un retour. Pour le meilleur? Je dirais plutôt uniquement pour le pire...

Girls5eva (prononcez girls-five-eva) est la nouvelle comédie bonbon produite par Tina Fey et créée par Meredith Scardino, du catalogue de Peacock aux États-Unis, une plateforme qui n'est pas disponible ici. Au Canada, la série est diffusée sur la chaîne W et disponible avec l'application Global, en anglais seulement pour l'instant.

Six épisodes, allant de 26 à 32 minutes, ont été diffusés, deux derniers le seront jeudi prochain à 21h sur W. Une deuxième saison a été confirmée.

Depuis le succès éphémère et la dissolution de Girls5eva, une des cinq filles est morte – je vous laisse découvrir comment –, alors que les quatre autres ont refait leur vie, tant bien que mal.

Sara Bareilles, qui chantait Love Song en 2007, joue la plus sensée du quatuor, Dawn, en couple et mère d'un garçon dans un quartier paisible de New York. En pleine mammographie, elle entend le succès de défunt groupe repris en sampler par un rappeur à la mode. Droits d'auteurs à l'horizon? Elle sera bien déçue, avant de faire germer l'idée d'un retour pour Girls5eva.

Busy Philipps (Cougar Town) incarne Summer, plus blonde que blonde, la seule à ne pas voir que son conjoint Kev est gai. Un indice aurait pourtant dû lui sauter au visage: menant une carrière de chanteur en Floride, il ne se présente au domicile qu'une journée par mois. Si les clichés vous font lever les yeux au ciel, vous serez abondamment servi ici.

De son côté, Paula Pell (Saturday Night Live) campe Gloria, qui s'est reconvertie en dentiste, probablement la pire au monde. La moins chanteuse des quatre – pour réciter entre les mélodies, c'est la meilleure – assume pleinement sa prise de poids, au point d'en faire un atout pour revenir sous les feux de la rampe.

Sans aucun doute la plus flamboyante et ma préférée, Wickie est jouée par Renée Elise Goldsberry, qu'on a pu voir dans Une femme exemplaire et dans la comédie musicale Hamilton. D'abord opposée à la renaissance du groupe, la narcissique Wickie mettra toute son énergie pour en faire un succès.

Son seul souhait, sortir de son métier actuel, qui consiste à tirer des mouettes au fusil à l'aéroport! De quoi faire tomber la diva de ses talons beaucoup trop hauts. Une vidéo où elle s'invente une vie qui n'existe pas est particulièrement drôle, comme l'ensemble de cette série d'ailleurs.

Au grand dam de son mari Scott (Daniel Breaker), Dawn-au-trop-grand-coeur accepte d'héberger Wickie, complètement paumée, ce qui a l'effet d'une tornade sur la maisonnée. Le premier item qu'elle se fait livrer dans le modeste appartement: un immense piano à queue transparent.

Combinant l'absurde au burlesque, <em>Girls5eva</em> est une illustration de la gloire éphémère, de ces grands retours sur scène d'artistes qualifiés de <em>has been.</em>

Sans pouvoir comparer la très éphémère popularité de Girls5eva avec les Spice Girls ou même All Saints, on y voit forcément des rapprochements. À plusieurs reprises, vous verrez des bouts de clips (fictifs) de leurs chansons plutôt douteuses – les textes sont pissants –, avec le grain d'image et le style des années 90 et 2000. C'est fabuleux. Dans la bouche des cinq filles, Quit Playing Games (with My Heart) des Backstreet Boys devient «Quit Flying Games (in My Heart)».

On passe un bon moment en compagnie de ces filles pathétiques et presque attachantes, qui ne sont pas à une humiliation près. Pour annoncer officiellement leur retour, elles décident de retourner dans ce centre commercial où elles avaient fait fureur deux décennies plus tôt. Attendez de voir les lieux.

Combinant l'absurde au burlesque, Girls5eva est une illustration de la gloire éphémère, de ces grands retours sur scène d'artistes qualifiés de has been, la plupart du temps de fausses bonnes idées. L'image du créateur de leurs chansons, un Suédois qui écrit ses tounes en 20 minutes, est poussée à l'excès mais pas si loin de la réalité.

On y reconnaît l'humour décalé de Tina Fey, qui apparaît dans la série dans un rôle que j'éviterai de nommer. D'autres noms connus font de courtes apparitions, comme Jimmy Fallon, Stephen Colbert, Vanessa Williams et John Slattery de la série Mad Men. On ressuscite même Larry King, le temps d’une entrevue.

La série n'est hélas disponible qu'en anglais, avant qu'un diffuseur francophone décide de l'ajouter à sa programmation. Je verrais bien ça sur VRAK.

Au fait, cinq chansons de la bande originale sont disponibles sur les plateformes musicales.

Histoire de Lisey: pour Julianne Moore

Autre suggestion de série, pour les rares abonnés d'Apple TV+, cette fois dans l'horreur: Histoire de Lisey (Lisey's Story), inspirée d'une nouvelle signée Stephen King. Je ne m'y serais peut-être pas intéressé si ce n'était de la présence de Julianne Moore dans le rôle-titre.

Deux ans après l'assassinat de son mari, un célèbre écrivain, Lisey Landon reçoit des menaces insistantes d'un admirateur du romancier, un dangereux psychopathe. Elle insiste pourtant pour rester dans sa maison.

Je vous le dis tout de suite: il faut aimer le genre. Truffé d'événements paranormaux, le premier épisode est d'une complexité à décourager bien des téléspectateurs. Reste cette curiosité de comprendre qui en voulait à cet homme et pourquoi. Et surtout, où mènent ces indices que Scott Landon (Clive Owen) a laissé à sa femme, ici et là.

Jennifer Jason Leigh et Joan Allen incarnent les sœurs de Lisey. Disponible en anglais et en français, la série de huit épisodes d'une heure a même une version doublée au Québec, disponible sur Apple TV+.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.