Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Richard Therrien
Le Soleil
Richard Therrien
C'est à Mario Pelchat qu'on a confié son premier succès, <em>Buenos Noches Mi Amor</em>, 63 ans après le Gala des Splendeurs au Colisée.
C'est à Mario Pelchat qu'on a confié son premier succès, <em>Buenos Noches Mi Amor</em>, 63 ans après le Gala des Splendeurs au Colisée.

Beaucoup d'amour pour Michel Louvain

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Michel Louvain reste un de nos grands. Bien assez pour que l'équipe d'En direct de l'univers rentre de vacances pour lui construire un hommage en à peine 48 heures, un véritable exploit. Une émission exceptionnelle, qui s'ajoutait samedi soir à la pluie d'éloges pour Michel Louvain depuis son décès, mercredi dernier.

Le numéro d'ouverture était digne des grands soirs, avec le secours d'un télésouffleur plus que jamais nécessaire. On a entendu toutes les plus grandes, d'Un certain sourire à Sylvie et Louise. Puis, Pourquoi donc as-tu brisé mon cœur?, reprise par Fabien Cloutier, qui avait partagé la scène avec Michel Louvain à St-Tite.

«Il a su résister à toutes les modes et a continué à faire ce qu'il aimait, malgré les vents contraires autour de lui. Comme artiste, on a une grande leçon à tirer de tout ça», a si bien résumé l'auteur et comédien.

L'émission a été bâtie entre autres à partir du fameux questionnaire des invités, qu'avait rempli Michel Louvain. Toutes générations réunies, les Marie-Élaine Thibert, Maxime Landry, Marie Denise Pelletier, René Simard, Renée Martel, Patsy Gallant, France Castel ont repris ses préférées d'Aznavour, Leyrac, Streisand et compagnie. Fly Me to the Moon, Je ferai un jardin, C'est la faute au bossa nova, ils les ont toutes chantées pour lui.

C'est à Mario Pelchat qu'on a confié son premier succès, Buenos Noches Mi Amor, 63 ans après le Gala des Splendeurs au Colisée. Apothéose quand sa grande amie Shirley Théroux a chanté La belle vie, du répertoire de Sacha Distel, qu'elle faisait en duo avec lui.

Michel Louvain ne pouvait partir sans qu'on lui offre un si bel hommage, à sa mesure. Merci France Beaudoin.

De l'amour, il y en avait mur à mur dans cette heure si vite passée. Dans son questionnaire, Michel Louvain avait dédié L'amour existe encore à son amoureux des 25 dernières années, Mario Théberge, reprise par Véronic DiCaire, qui a fait sa première partie à ses débuts. On était déjà émus, Paul Piché est venu nous achever avec son interprétation de Quand les hommes vivront d'amour.

Les uns après les autres, les invités sont venus raconter des anecdotes reliées à l'artiste, qui semait le bonheur partout sur son passage. Et qui aimait beaucoup rire!

Bien entendu, on avait gardé son incontournable pour la fin, sa Dame en bleu seule à sa table, qu'il faisait à tous ses spectacles. René Simard l'a entonnée, suivi par les Pelchat, Théroux, Martel et tous les autres, accompagnés par son partenaire de scène, le chef d'orchestre Daniel Piché. Un hymne en choeur pour saluer leur ami Michel.

Quelle magnifique façon de conclure l'émission que de laisser la dernière chanson à Michel Louvain lui-même, 60 ans d'amour avec vous, qu'il chantait derrière le rideau avant d'entrer en scène. Un moment unique de recueillement d'une grande beauté.

Michel Louvain ne pouvait partir sans qu'on lui offre un si bel hommage, à sa mesure. Merci France Beaudoin.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Le numéro d'ouverture était digne des grands soirs, avec entre autres Benoît McGinnis, Maxime Landry, Marie Denise Pelletier et Marie-Élaine Thibert.