Julie Perreault et Anick Lemay reviennent dans «L’échappée».

Animaux et fictions font l’automne à TVA

CHRONIQUE / Tout le monde enregistre pour regarder plus tard? Certainement pas le public de TVA, le réseau le plus visionné en direct. Pour vous donner une idée, 94 % des fidèles du «Tricheur» regardent le jeu de Guy Jodoin à 18h30. Ce qui fait dire au diffuseur que les grands rendez-vous télévisuels n’appartiennent pas au passé.

Le report à l’hiver du docu-réalité Si on s’aimait fait grimper à huit le nombre de fictions québécoises dans la grille d’automne de TVA, dévoilée lundi aux journalistes et commençant le 9 septembre. La grosse soirée de variétés reste le dimanche avec le retour de Révolution et la nouveauté de Maripier Morin, Studio G. C’est frappant en regardant la nouvelle grille : plusieurs titres en heures de grande écoute ont déjà été diffusés sur d’autres plateformes, que ce soit Les honorables ou La dérape, du Club illico, de même que Mensonges, Face à la rue et Fentanyl : la menace, des chaînes spécialisées. Ce ne sera pas différent chez ICI Télé. Il faudra s’habituer.

Les émissions d’animaux ont la cote. Après Un zoo pas comme les autres, de retour pour une deuxième le lundi à 19h, Mathieu Roy anime Animaux à la retraite, le mardi à 19h. On y rencontre des animaux plus près de la fin que du début, que ce soit des chevaux, des chimpanzés ou des vaches laitières, qui ont tout donné et que leurs maîtres veulent récompenser jusqu’au bout. Les extraits m’ont donné les larmes aux yeux. En janvier, ce sera Animania, avec Pascal Morissette, qui élira l’animal de compagnie préféré des Québécois, sur un grand plateau en studio. Et Refuge animal est en tournage pour une sixième saison.

La pièce majeure de l’automne s’intitule Alerte Amber avec Madeleine Péloquin et Vincent Leclerc, en parents d’un enfant autiste qui disparaît. Les premières images annoncent une série d’une grande intensité. Beaucoup aimé ce que j’ai vu, et j’y reviendrai la semaine prochaine. Inscrivez le rendez-vous à votre agenda : lundi 9 septembre à 21h.

Surprise au lancement : le nouveau docu-réalité Si on s’aimait, qui devait tenir l’antenne du lundi au mercredi à 19h30 cet automne, sera finalement diffusé l’hiver prochain. Le couple formé de Guillaume Lemay-Thivierge et Émily Bégin y commentera à distance le parcours de célibataires qui veulent apprendre à mieux aimer. TVA a pris cette décision la semaine dernière, mais assure que la qualité de la production n’est pas remise en cause. La directrice principale chaînes et programmation du Groupe TVA, Suzane Landry, explique que le potentiel de ce nouveau concept mérite qu’on y accorde plus de temps. «Pourquoi bousculer pour le présenter à l’automne, alors que nous avions une programmation déjà prête?» demande Mme Landry. En effet, la comédie Boomerang avait été repoussée à l’hiver pour faire de la place à Si on s’aimait. On a tout simplement décidé de présenter la cinquième saison cet automne, le lundi à 19h30. Le mardi, TVA envoie la deuxième saison de La dérape, série tournée à Québec, dont il avait présenté la première l’hiver dernier, alors que la nouvelle saison de LOL est programmée le mercredi, plutôt que le dimanche.

Maripier Morin a donné quelques détails sur Studio G, son nouveau talk-show du dimanche soir. Tout de suite après Révolution, l’animatrice fait la fête à une vedette invitée. Aucun nom n’a été dévoilé puisque les invités ne sont encore au courant de rien; on les conviera à de faux rendez-vous avant les enregistrements, qui commencent en septembre. Tout ce qu’on sait du premier, c’est qu’il s’agit d’un homme. Pour le reste, tout se passera autour d’un îlot, comme dans les meilleurs partys, où tout le monde se retrouve dans la cuisine. Aussi, un segment de l’émission s’intitule «le bol de la honte». Première le 22 septembre vers 20h45. De la même équipe que Révolution, qui commence une demi-heure plus tôt à 19h, à partir du 15 septembre. Les quatre maîtres et l’égérie Sarah-Jeanne Labrosse sont de retour, en plus d’une émission spéciale, Au cœur de Révolution, sur les coulisses de la première saison.

Pour La voix, il faudra attendre à l’hiver, comme pour La vraie nature, qui accueillera entre autres Pascale Bussières, Marguerite Blais, Gilles Duceppe, Denis Coderre, Maude Guérin, Véronic DiCaire, Ève Landry et Chantal Lacroix. Une de mes émissions chouchous de la grille de TVA.

Du côté des séries de fiction, huit nouveaux personnages feront irruption dans L’échappée le lundi à 20h, joués entre autres par Sophie Nélisse et Stéphane Archambault, qui sera le nouveau directeur du centre. Anick Lemay est de retour dans le rôle de Noémie, qui passera un mauvais quart d’heure, si on en croit les extraits. Dans L’heure bleue, maintenant le mardi à 20h dans l’ancienne case horaire de O’, j’ai très hâte de connaître les véritables intentions de Véronique Douville, jouée par Pascale Bussières, qui refait surface dans la vie de son ex Bernard et de son fils Raphaël.

TVA donne une deuxième chance aux Invisibles, qui a rallié l’hiver dernier 700 000 fidèles, des chiffres en dessous des attentes à cette antenne. Déplacée le mercredi à 20h, la série saura-t-elle conquérir un plus large public? Aucune décision n’a été prise pour une suite, mais je ne compterais pas trop là-dessus. Marc Labrèche, Mélissa Désormeaux-Poulin et Édith Cochrane sont parmi les vedettes invitées.

Et Fugueuse 2? La série, dont le tournage commençait hier, sera diffusée à l’hiver, tout comme Épidémie, d’Annie Piérard et Bernard Dansereau. Julie Le Breton et Mélissa Désormeaux-Poulin jouent des urgentologues dans cette série catastrophe, et Guillaume Cyr, un ministre de la Sécurité publique qui en aura plein les bras.