Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Valérie Cinq-Mars, gérante du bar La Bavaroise, et sa soeur France Cinq-Mars, propriétaire, sont très fébriles à l’idée de rouvrir le bar lundi, après 240 jours de fermeture.
Valérie Cinq-Mars, gérante du bar La Bavaroise, et sa soeur France Cinq-Mars, propriétaire, sont très fébriles à l’idée de rouvrir le bar lundi, après 240 jours de fermeture.

240 jours plus tard, santé les bars!

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Sur le mur de sa cuisine, Valérie Cinq-Mars a accroché un petit tableau. Son titre: Apocalypse 2. Depuis le 10 octobre dernier, elle y compte les jours de fermeture du bar La Bavaroise de Nicolet, où elle est gérante. Lundi, elle en sera à 240 jours depuis le second confinement. Et elle pourra enfin arrêter de compter.