Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Attaquer la troisième vague sans y perdre les troupes

Paulve Vermot-Desroches

Attaquer la troisième vague sans y perdre les troupes

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Stress, fatigue accumulée, difficulté à recruter de la main-d’oeuvre, incertitude face aux variants... L’état des troupes du réseau de la santé en Mauricie et au Centre-du-Québec n’est pas forcément au beau fixe à l’aube de cette troisième vague de la pandémie de coronavirus. Et alors que les syndicats interpellent le gouvernement afin de leur donner les outils pour faire face à cette nouvelle vague sans épuiser complètement le personnel, les équipes des soins intensifs encouragent la population à redoubler de vigilance pour que la pression ne soit pas trop forte, trop rapidement, sur le système de santé.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Avancer dans le noir, le sourire aux lèvres [CHRONIQUE AUDIO] 

Paule Vermot-Desroches

Avancer dans le noir, le sourire aux lèvres [CHRONIQUE AUDIO] 

Article réservé aux abonnés
La petite canne blanche balaie de gauche à droite le trottoir de la rue Royale. Érika Grenier avance d’un pas plutôt assuré vers l’ouest, là où elle pourra rejoindre l’école Saint-Philippe de Trois-Rivières, où ses camarades de classe l’attendent. Mais pour s’y rendre, elle a travaillé fort, elle qui, à onze ans, a une importante déficience visuelle.
Le «Bonhomme» de Félix, la mission de l’Accord Mauricie

Paule Vermot-Desroches

Le «Bonhomme» de Félix, la mission de l’Accord Mauricie

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / «En prison, j’ai eu le temps de réfléchir, et je savais qu’il fallait qu’il se passe de quoi. Je savais que je voulais que quelque chose change pour ne plus être toujours dans la violence, pour m’en sortir. Mais ce n’était pas dans ma nature que d’aller demander de l’aide. Moi dans la vie, je me suis toujours arrangé tout seul. Alors une thérapie, je n’étais pas trop ouvert à ça».
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Résurrection et lapin en chocolat

Paule Vermot-Desroches

Résurrection et lapin en chocolat

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / J’ai beau me trouver à la maison Marie Reine des Apôtres, à quelques pas du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, au cœur de la résidence des Oblats, mon œil ne me trompe pas. Il ne peut pas se détourner du dessous de la petite table dans le coin de la pièce: j’ai trouvé la cachette de la réserve de chocolats de Pâques que se partageront les Oblats dimanche.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Camps de jour: l’angle mort de la maternelle 4 ans [CHRONIQUE AUDIO] 

Paule Vermot-Desroches

Camps de jour: l’angle mort de la maternelle 4 ans [CHRONIQUE AUDIO] 

Article réservé aux abonnés
«Les camps de jour sont l’angle mort du projet de maternelle 4 ans.» C’est ainsi que l’Union des municipalités du Québec (UMQ) avait résumé son mémoire présenté en 2019 lors des consultations pour la modification de la Loi 5, qui allait donner naissance au projet de maternelle 4 ans de la CAQ. Deux ans plus tard, des centaines de familles de la Mauricie et du Centre-du-Québec s’en rendent malheureusement compte, elles qui se retrouvent sans option pour occuper les petits cet été pendant que les parents travailleront.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Tenir à bout de bras la protection de la jeunesse

Paule Vermot-Desroches

Tenir à bout de bras la protection de la jeunesse

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / La voix de Julie* se brise au bout du fil. Elle a du mal à retenir ses larmes. Elle me parle de ces familles qu’elle accompagnait comme intervenante à l’application des mesures à la DPJ. Elle me dit à quel point c’était en général agréable et valorisant de travailler avec elles... mais à quel point la lourdeur de la machine a eu raison de sa motivation, voire de sa santé physique et mentale en moins de six mois.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Rêver d’un été bien de bonne humeur

Paule Vermot-Desroches

Rêver d’un été bien de bonne humeur

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / L’avez-vous senti? Ce rayon de soleil de 14-15 degrés cette semaine qui a révélé les premières plaques de gazon sur votre terrain? Ce petit rayon qui vous a incité à vous détacher le manteau et à le laisser ballotter au vent pendant que vous preniez votre marche et que tout le quartier commençait à revivre à l’extérieur? Cet avant-goût d’un chaud et hâtif printemps, presque aguicheur, qui nous a donné envie de rêver notre été pour une vraie première fois.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Aider les hommes... aussi [CHRONIQUE AUDIO] 

Paule Vermot-Desroches

Aider les hommes... aussi [CHRONIQUE AUDIO] 

Article réservé aux abonnés
Moins de 4%. Le chiffre a de quoi surprendre. Mais cette année, de l’enveloppe budgétaire gouvernementale réservée à la violence conjugale, moins de 4% irait aux ressources spécialisées à l’aide apportée aux hommes ayant des comportements violents.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Bienvenue dans l’équipe... mais chacun chez soi!

Paule Vermot-Desroches

Bienvenue dans l’équipe... mais chacun chez soi!

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Même si l’envie y était, il n’y a pas eu de 5 à 7 de bienvenue, pas de tournée des départements pour serrer la main de tous les nouveaux collègues, pas de premier party de bureau pour Noël. Pour tous ceux qui ont commencé une nouvelle carrière en pandémie, en télétravail et loin de leurs équipes, on doit trouver de nouveaux moyens pour développer un sentiment d’appartenance et tisser ces liens si précieux qui font qu’on se sent à la fois heureux et compétent au travail. Et pour les employeurs, le défi est de taille pour adapter l’accueil de ces nouveaux employés.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
La minorité qui mine le moral [CHRONIQUE AUDIO] 

Paule Vermot-Desroches

La minorité qui mine le moral [CHRONIQUE AUDIO] 

Article réservé aux abonnés
Shawinigan — «La très grande majorité de nos clients sont aimables, corrects et respectueux des règles. Mais le problème, c’est une minorité de gens. C’est ça qui est difficile pour notre équipe, c’est la minorité qui mine le moral des troupes. Et après l’année qu’on vient de passer en restauration, on ne mérite pas ça.»
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Assouplir les règles, adoucir le deuil

Paule Vermot-Desroches

Assouplir les règles, adoucir le deuil

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / «La mort d’un proche, c’est quelque chose qu’il faut vivre avec d’autres personnes. C’est comme la naissance. La vie a un début et elle a une fin, et ça se doit d’être souligné avec tous ceux qu’on aime. Si on ne le fait pas, il y a un gros manque.»
Résilience et humanisme à travers la tempête

Paule Vermot-Desroches

Résilience et humanisme à travers la tempête

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — L’image est encore bien précise dans la tête de Jessica Michaud. Ce moment où, au milieu d’un corridor au CHAUR de Trois-Rivières, ses collègues infirmières et elle apprenaient qu’elles seraient toutes attitrées à l’unité COVID qu’on s’apprêtait à mettre en place en prévision de la pandémie qui allait frapper d’une seconde à l’autre. C’était il y a un an.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
(Sur)vivre: le droit le plus fondamental [CHRONIQUE AUDIO] 

Paule Vermot-Desroches

(Sur)vivre: le droit le plus fondamental [CHRONIQUE AUDIO] 

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Il y avait quelque chose de paradoxal dans ce point de presse auquel les représentants de la presse étaient conviés. Alors qu’on soulignait la Journée internationale des droits des femmes, qu’on aurait voulu parler d’égalité, d’équité, de répartition égale des tâches familiales, de la charge mentale ou de la place des femmes en politique et à la tête des grandes entreprises, les trois partis d’opposition à Québec unissaient leurs voix lundi matin pour réclamer davantage de soutien aux ressources pour femmes victimes de violence. Davantage de sous pour permettre à bien des femmes de simplement pouvoir être en sécurité... ou même tout simplement rester en vie. Le droit le plus fondamental de tous.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le grondement sourd de mars 2020 [CHRONIQUE AUDIO] 

Paule Vermot-Desroches

Le grondement sourd de mars 2020 [CHRONIQUE AUDIO] 

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Vous souvenez-vous de ce que vous faisiez à pareille date l’an dernier? Qu’est-ce que le mois de mars 2020 promettait de vous apporter? Car le mois de mars, historiquement, a toujours rimé avec l’arrivée prochaine du printemps, le soleil qui se pointe le bout du nez un peu plus chaque jour. Au cours des prochains jours, c’est probablement davantage d’un anniversaire peu reluisant qu’on entendra grandement parler. Un an de pandémie!
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Trouver le positif à travers l’épreuve

Paule Vermot-Desroches

Trouver le positif à travers l’épreuve

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / C’est une histoire de résilience, une histoire de paix et de reconnaissance à travers la mort inexplicable et soudaine, causée par un foudroyant virus. C’est l’histoire de l’amour d’une fille pour sa mère, et de sa capacité à chercher le beau à travers l’épreuve.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Gratuité de l’île Saint-Quentin: le fruit est mûr [CHRONIQUE AUDIO]

Paule Vermot-Desroches

Gratuité de l’île Saint-Quentin: le fruit est mûr [CHRONIQUE AUDIO]

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Il suffit d’avoir mis les pieds une seule fois à l’île Saint-Quentin cet hiver pour se rendre compte que la population trifluvienne - et probablement même de toute la région - s’est approprié comme jamais ce parc, dont l’accès a été rendu gratuit par la Ville pour offrir des activités extérieures en contexte pandémique.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Vacciner l’espoir de porte en porte [CHRONIQUE AUDIO]

Paule Vermot-Desroches

Vacciner l’espoir de porte en porte [CHRONIQUE AUDIO]

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Il y a de la fébrilité dans l’air à la Résidence Grand-Mère de Shawinigan. C’est un grand jour et ça se sent. Les chaises sont toutes alignées devant les portes des appartements sur les étages. Certains résidents sont assis là depuis déjà plusieurs minutes. «Est-ce que l’autobus est arrivé?», me demande ce résident, à travers son masque.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le mystère qui crève le cœur

Paule Vermot-Desroches

Le mystère qui crève le cœur

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Les coupures de journaux et les documents tapissent la table de la salle à manger. Raynald Cloutier fouille, et fouille encore. Il essaie toujours de comprendre, et craint que le silence ne se fasse de nouveau sur cette question qui le hante sans cesse depuis des mois: qui a bien pu déterrer le cercueil de sa défunte épouse, à deux reprises?
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Dans une classe à part

Paule Vermot-Desroches

Dans une classe à part

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Le petit ruban vert et blanc, symbole des Journées de la persévérance scolaire, attend chacun d’eux sur le coin du bureau. On y a ajouté un petit coeur en chocolat. Une façon de dire à la classe «Lâchez pas, vous êtes bons». Aujourd’hui, les élèves de cette classe n’apprendront ni l’algèbre, ni la chimie, et encore moins la biologie. Ils vont partir de la base. Ils vont apprendre à parler français.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Toujours plus chère, la bouffe!

Paule Vermot-Desroches

Toujours plus chère, la bouffe!

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / 695 $! C’est ce qu’il en coûtera de plus cette année à une famille moyenne pour faire l’épicerie. Le même panier, les mêmes aliments, les mêmes quantités... mais plus cher. Une réalité qui rattrape l’ensemble de la population, déjà éprouvée par la crise économique générée par la pandémie. Une réalité qui change également le visage des demandes d’aide qui entrent chaque semaine dans les organismes communautaires qui luttent contre la pauvreté.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Revivre, une petite fourchette à la fois

Paule Vermot-Desroches

Revivre, une petite fourchette à la fois

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Les fourchettes sont bien alignées les unes devant les autres, à droite. Les couteaux attendent en pile devant la petite boîte, à gauche. Sur le côté du mur, les sachets de sel et de poivre sont prêts eux aussi. Le plan de travail de Céline Gélinas n’a pas changé depuis des années. Et ne vous avisez pas de déplacer quoi que ce soit, ce serait manquer de respect à son travail, pour lequel elle s’applique avec toute la fierté du monde.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
La détresse des anges

Paule Vermot-Desroches

La détresse des anges

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Cette vague de décès tragiques qui vient de frapper de plein fouet les travailleurs du CHSLD Cloutier-du Rivage est non seulement d’une tristesse infinie, mais elle nous rappelle à chaque instant que personne n’est réellement à l’abri de vivre de la détresse et d’avoir besoin de poser un genou par terre. Pas même si on est un professionnel, un travailleur de première ligne, un ange, un héros de la pandémie...
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Policiers, policières: comment allez-vous?

Paule Vermot-Desroches

Policiers, policières: comment allez-vous?

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Les défis ne manquaient déjà pas pour les services d’urgence au Québec avant mars 2020. Mais la pandémie aurait-elle affecté davantage la santé psychologique des policiers et des policières au Québec? Comment ça va, les policiers?
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Les Globules: pour enfin parler de guérison

Paule Vermot-Desroches

Les Globules: pour enfin parler de guérison

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / C’est l’histoire de Phago et Solu-T. Deux amis qui travaillent ensemble tous les jours. Leur mission? Protéger le système immunitaire de chacun d’entre nous. Pendant que l’un pulvérise avec son rayon puissant les méchants microbes et virus qui essaient de s’attaquer au corps humain, l’autre grignote à l’aide de ses grosses dents les restants de poussières de microbes afin de nettoyer tout sur son passage. Deux vrais soldats! Et si on a beaucoup trop entendu parler de maladie depuis les derniers mois, Phago et Solu-T, eux, ils ont envie de vous parler de guérison.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Au cœur de la réussite des petits

Paule Vermot-Desroches

Au cœur de la réussite des petits

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Les pas de Deven résonnent fort dans le corridor de l’organisme COMSEP. Le petit garçon de huit ans vient à peine de terminer l’école qu’il arrive, avec ses grosses bottes d’hiver, et arpente les couloirs de l’organisme jusqu’au petit local où l’on se trouve. Le sac à dos qui pendouille un peu, il a hâte de sortir ses cahiers sur la table et surtout de prendre sa collation avant de se mettre à l’ouvrage.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Saint-Élie-de-Caxton: lumière sur un triste gâchis

Paule Vermot-Desroches

Saint-Élie-de-Caxton: lumière sur un triste gâchis

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Si l’on doit retenir une chose du reportage de JE sur les ondes de TVA, jeudi soir, en rapport avec l’administration municipale de Saint-Élie-de-Caxton, c’est bien un triste gâchis d’une initiative qui avait pourtant tout pour réussir. La voix de Fred Pellerin qui ne résonne plus dans les excursions touristiques, les carrioles qui se vident, les revenus des commerces touristiques qui fondent littéralement. Le village de la Mauricie, qui était un véritable fleuron et un exemple à suivre d’une population qui se prend en main et qui mise sur son joyau de conteur, a de quoi rager.
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Bonne route, monsieur Doire!

Paule Vermot-Desroches

Bonne route, monsieur Doire!

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Il subsiste une légende chez les journalistes et les gens des médias en Mauricie et au Centre-du-Québec. On raconte qu’à chaque printemps, dès que la neige fond et que l’eau monte un peu dans nos cours d’eau, le numéro de cellulaire du directeur de la sécurité civile, Sébastien Doire, est activé à la mémoire #1 de la recomposition rapide.