Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Après des semaines d’avertissement, l’Estrie est finalement repassée en zone rouge.
Après des semaines d’avertissement, l’Estrie est finalement repassée en zone rouge.

Un rouge difficile à comprendre

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Ça s’est fait d’une drôle de manière. Avec un communiqué en plein samedi après-midi. On savait que l’Estrie surfait sur la limite de l’orangé et que la région du Granit est, actuellement, une des pires au Québec, mais une bonne partie de l’Estrie figure aussi parmi les meilleures situations. Ce changement de couleur, un samedi, sans conférence de presse, avec moins de 48 h de préavis, fait croire à une grande urgence. Est-ce le cas?