Mickaël Bergeron
La Tribune
Mickaël Bergeron
Si les milliards investis par les gouvernements dans les industries polluantes allaient vers les initiatives environnementales, la transition énergétique serait plus réaliste.
Si les milliards investis par les gouvernements dans les industries polluantes allaient vers les initiatives environnementales, la transition énergétique serait plus réaliste.

Les compromis verts

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Depuis 1993, les températures moyennes annuelles au Canada ont constamment été égales ou supérieures à la valeur référence. De 1948 à 2019, on note un réchauffement moyen de 1,7° Celsius. Pourtant, on passe encore notre temps à faire des compromis pour les projets environnementaux. Comme si la situation climatique n’était pas déjà un problème.