Les Inouk ont beau tirer de l’arrière 1-0 dans leur série face aux Cobras, ils peuvent venir à bout de Terrebonne et ils ont autant de chances que les trois autres équipes du carré d’as de se rendre jusqu’au bout. C’est une belle équipe, une solide équipe.

Message aux amateurs de hockey de Granby

CHRONIQUE / Plus d’une fois, au cours des derniers mois, j’ai invité les amateurs de hockey de Granby à aller encourager cette belle équipe qu’est l’édition 2018-2019 des Inouk. Vous ne m’avez pas écouté puisque les foules ont été très ordinaires tout au long de la saison.

Mais voilà, nous sommes maintenant en séries. En fait, les Inouk sont maintenant en demi-finale. Ils cognent à la porte de la grande finale de la Ligue de hockey junior AAA. Bref, ça commence à être sérieux, l’enjeu commence à être grand.

En plus, ils affrontent les Cobras de Terrebonne, une équipe avec laquelle ils entretiennent une bonne rivalité depuis longtemps. Rivalité qui a pris un peu plus d’ampleur encore à la suite des événements survenus cette saison alors que les Cobras ont amené devant le comité de discipline de Hockey Québec l’histoire de l’admissibilité de Nathan Martel dans deux matchs. L’entraîneur Robert « Bob » Dubuc, déjà pas très populaire à Granby, s’est même permis d’en rajouter le week-end dernier dans La Voix de l’Est, ce qui ne lui permettra pas de recevoir une ovation jeudi soir.

Autrement dit, tout est là afin que les amateurs de hockey de Granby embarquent enfin ! Mais vont-ils finalement le faire ?

Honnêtement, je ne m’attends pas à ce qu’il y ait 1500 spectateurs jeudi soir, d’autant plus que plusieurs voudront regarder le Canadien à la télé. Mais je serais déçu s’il n’y avait que 500 ou 600 personnes dans les estrades.

Les Inouk ont beau tirer de l’arrière 1-0 dans leur série face aux Cobras, ils peuvent venir à bout de Terrebonne et ils ont autant de chances que les trois autres équipes du carré d’as de se rendre jusqu’au bout. C’est une belle équipe, une solide équipe, je le répète. Et au hockey junior, il ne faut jamais sous-estimer l’appui des partisans dans les succès d’un club.

Vous vous souvenez à quel point les Inouk avaient été galvanisés par la foule de 2700 spectateurs lors du match ultime de la série finale face aux Cougars du Collège Champlain il y a cinq ans ? Ils n’avaient jamais laissé de chances aux visiteurs et avaient soulevé la Coupe Napa à la fin de la soirée.

Amateurs de hockey de Granby, le temps est venu de retrouver le chemin du centre sportif Léonard-Grondin. Ça en vaut la peine.

Réveillez-vous !

L’avenir

Certains diront que l’avenir nébuleux du hockey à Granby n’aide en rien la cause des Inouk. On parle des Maroons, on parle encore et toujours de la Ligue nord-américaine et l’équipe junior AAA n’a pas encore signé d’entente avec la Ville en vue de la prochaine saison.

Si vous voulez mon avis, par contre, les Inouk n’ont aucune raison de ne pas jouer à Granby l’automne prochain. Car même si la Ville disait oui aux Maroons, une équipe junior AAA et senior AAA peuvent cohabiter dans le même édifice. La Ligue nord-américaine ? Christian Roy, qui est au centre du projet, a les mains pleines avec les Maroons présentement. La LNAH va probablement finir par s’installer chez nous, mais je serais extrêmement étonné que ce soit en 2019-2020.

Les gens d’ici n’ont rien contre les Inouk, mais la Ligue junior AAA, clairement, les intéressent beaucoup moins qu’avant. Et je peux comprendre. Mais présentement, l’équipe est en demi-finale et il se passe quelque chose d’intéressant et même de l’fun.

Allez-vous aller au hockey ? Allez-vous finalement vous ranger derrière les Inouk ? La réponse vous appartient.