Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Marie-Ève Martel
On cherche les coupables de l’épidémie de coronavirus, comme si le fait de mettre le doigt sur un responsable unique et absolu allait tout régler comme par magie et nous ramener notre vie d’avant.
On cherche les coupables de l’épidémie de coronavirus, comme si le fait de mettre le doigt sur un responsable unique et absolu allait tout régler comme par magie et nous ramener notre vie d’avant.

Chercher les coupables

CHRONIQUE / C’est typique de la nature humaine : notre premier réflexe est d’abord de trouver une cause extérieure aux malheurs qui nous accablent. Quand il nous arrive quelque chose de négatif, on ressent un profond sentiment d’injustice. Pourquoi moi ? Pourquoi nous ? En réaction, on cherche presque toujours un coupable.