Vu d'même

Donnant-donnant

CHRONIQUE / « Ce sera tout ».

Voilà ce que m’a dit Monsieur jet-set après m’avoir fait poireauter pendant près d’une heure à la réception de son entreprise, tendu une main molle, jeté un furtif regard à mon curriculum vitae et dit que je ne me prenais pas pour une poignée de porte.

Vu d'même

Sourire Colgate et Holiday Inn

Il serait bien difficile d’avoir une dent contre l’investissement annoncé de dix millions de dollars par année pour améliorer la santé buccodentaire des résidents des centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD).

De l’argent pour améliorer la qualité de vie de nos aînés, n’y a-t-il pas là de quoi sourire ?

Vu d'même

Et pourquoi pas la philo au primaire ?

CHRONIQUE / Le consensus est utopie quand on traite de questions religieuses.

Un peu plus de dix ans après son implantation dans les classes québécoises pour remplacer les cours de catéchèse et de morale, le cours d’Éthique et culture religieuse continue de diviser.

Actualités

Le petit confort

CHRONIQUE / Le nombrilisme est assurément le mal du 21e siècle.

En cette ère où la vie virtuelle supplante la vie réelle, on dirait que nos priorités ne sont plus les mêmes.

Vu d'même

Quand le sport n’est plus un jeu

CHRONIQUE / Être un enfant n’a plus rien d’une partie de plaisir. Du moins, pas si l’on se fie à quelques nouvelles troublantes ayant fait les manchettes cette semaine.

Dimanche, un reportage de Radio-Canada a révélé qu’au cours des 20 dernières années, pas moins de 340 entraîneurs de sport amateur, toutes disciplines confondues, ont été accusés d’un délit sexuel contre un enfant au pays.

Vu d'même

La garde-robe de nos élus

CHRONIQUE / Ceux qui s’attendent à ce que les parlementaires finissent enfin par trancher dans le débat des signes religieux devraient attacher leur tuque avec de la broche : comment pensent-ils parvenir à un consensus lorsqu’ils en sont encore à déchirer leur chemise concernant leur propre code vestimentaire ?

D’un côté, certains plaident pour une présentation soignée, tirée à quatre épingles en signe de respect du décorum. Bonnet, bottillons, espadrilles, t-shirts, jeans... Autant d’atours que certains élus voudraient voir bannis d’entre les murs de la Maison du Peuple, jugeant que ceux-ci ne font pas honneur à la prestigieuse fonction de député.

Vu d'même

Dans ma boîte à poux

CHRONIQUE / Mercredi, c’était la journée Bell Cause pour la cause, une initiative mise sur pied par le géant des télécommunications il y a quelques années pour parler de maladie mentale et briser les stigmates qui persistent autour de celle-ci. Bien que l’intention soit louable — et qu’il s’agisse d’un concept marketing génialissime —, je ne pense pas que c’est simplement à coup de textos et de tweets à cinq sous qu’on y parviendra.

Une journée où ce sujet est sur toutes les lèvres, c’est bien. Mais ceux qui vivent avec la maladie mentale le font chaque jour de l’année. Ils devraient donc être à l’aise d’en parler n’importe quand, tout comme les autres devraient être ouverts à en entendre parler à tout moment.

Opinions

Pas de quoi en faire tout un plat

CHRONIQUE / « Livret de granoles » visant à nous « faire toute[sic] virer végane » et à « tuer l’industrie laitière » ; œuvre du « lobby végétalien », « concocté[e] par des herbivores » et j’en passe : ils étaient plusieurs à lancer des tomates à Santé Canada après le dévoilement du nouveau Guide alimentaire canadien, en milieu de semaine.

Il n’y a pourtant pas de quoi en faire tout un plat : augmenter la quantité de fruits et légumes, délaisser la viande au profit des protéines végétales, favoriser les grains entiers et limiter notre consommation d’aliments transformés, tout en évitant les abus de boissons sucrées et d’alcool.

Chroniques

Une controverse tirée par les cheveux

CHRONIQUE / Ça m’a fait rire un poil sur le coup. Puis, ça m’a fait réfléchir.

La Coop Les Récoltes a suscité tout un tollé en refusant à l’humoriste jusqu’alors méconnu Zach Poitras de monter sur scène sous prétexte que ses dreadlocks constitueraient une forme d’appropriation culturelle.

Vu d'même

Ma promesse

CHRONIQUE / De toute ma vie, je crois n’avoir fait qu’une seule promesse à mon père.

Celle de respecter sa décision, le moment venu.