Isabelle Gaboriault
J’invite Gilles Vigneault à chanter ma version de Gens du pays. Ça presse!
J’invite Gilles Vigneault à chanter ma version de Gens du pays. Ça presse!

Chers aînés

CHRONIQUE / Qu’est ce que ça va prendre? Va-t-il falloir ressusciter Maurice Richard? René Lévesque? La Poune?! Pourquoi de nombreuses personnes de 70 ans et plus ne respectent pas les consignes de confinement mises en place et exigées par le gouvernement? Ce sentiment d’invincibilité, toute cette bravade, ce ne sont pas normalement des comportements réservés aux ados?

Loin de moi la volonté de faire de l’âgisme, mais l’heure est grave. Malheureusement, et au-delà de ce qu’on peut entendre ou lire partout, cette tranche de la population, qui représente pas mal de monde soit dit en passant, semble soudainement ne pas se sentir concernée. C’est triste. Et fâchant.

Oui c’est abstrait. Oui on se bat contre un ennemi invisible. Mais le sentiment de proximité devrait faire son œuvre, non? La menace ne se trouve plus à l’autre bout du monde dans un pays au nom imprononçable : elle est au bout de notre nez. Pire que ça. Granby et Bromont, notre belle région, sont reconnues comme ayant «un fort potentiel de transmission», comme l’ont répété autant Dr Arruda que Dr Poirier, les deux chevaliers de la santé publique.

Pour tenter de les amener à rester chez eux, le gouvernement vient d’appeler Dominique Michel, 87 ans, et Bernard Derome, 76 ans, à la rescousse. Le premier ministre Legault a même emprunté les paroles de la chanson Envoye à maison, de Jean-Pierre Ferland, pour convaincre des gens du Troisième âge de l’urgence de s’isoler de façon préventive. Les messages de la chanteuse/humoriste/actrice et du chef d’antenne circulent via des appels automatisés. On souhaite que ça fonctionne, car les personnes de 70 ans et plus sont particulièrement vulnérables à la COVID-19 avec un taux de mortalité de 8 %. Une statistique qui bondit à 14,8 % pour les aînés de 80 ans et plus. Ce n’est pas de la science-fiction. Ce sont les faits. Malgré tout, plusieurs reportages montrent encore et toujours des aînés qui fréquentent des supermarchés, des cafés et des centres commerciaux...

Michel Louvain et Roméo Dallaire ont aussi exhorté les gens de leur âge à respecter les consignes en matière de santé publique afin de limiter les risques de contagion du virus.

ROMÉO DALLAIRE!

Moi, si Roméo Dallaire me parle de comment «sauver les vies de gens innocents pour voir des jours meilleurs», c’est drôle, j’ai envie de l’écouter et de faire ce qu’il me dit.

De notre côté cette semaine, les 69 ans et moins, ont a eu aussi le plaisir de voir et d’entendre des «personnalités influentes» nous interpeller. Le premier ministre a lancé un appel aux artistes et leaders et plusieurs ont répondu présents.

Beaucoup de chanteurs, dont Sylvain Cossette, qui a remanié la chanson Pas besoin de frapper pour T’as besoin de frapper. Cœur de Pirate, Michel Rivard. Ce dernier a partagé une douce chanson spontanée à la guitare. Les humoristes Rachid Badouri, Fabien Cloutier, Martin Matte et plusieurs autres ont pondu de petites vidéos nous invitant à respecter les consignes, à leur façon.

La chanson de Jérémy Demay et de Mathieu Cyr, sur l’air de Ça fait rire les oiseaux de La Compagnie Créole, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Un véritable vers d’oreille.

Par le biais de l’humour, tous arrivent à passer leur message.

Si le discours politique ne passe pas auprès des aînés, je les invite à écouter Gaby Gravel, célèbre personnage disjoncté de l’émission Like-moi!. Ça a le mérite d’être clair.

Ou encore cette vieille capsule d’André Sauvé (la vidéo est aussi plus bas) présentée en 2011 à l’émission 3600 secondes d’extase, animée par Marc Labrèche. L’humoriste y parle de sa «conversion» après avoir lu l’ensemble du Guide de l’hygiène de Santé Canada. Il y aborde donc «la propreté au sens propre du terme». Il nous explique que «la crasse se loge dans’craque» et nous suggère de se tousser dans le genou. «Oui, ça modifie les habitudes, mais on n’a pas le choix!», qu’il nous dit. Tordant! Quand j’ai un petit down, je l’écoute deux, trois fois.

Ça et Yasser Arafat, (je vous ai aussi donné le lien) qui nous a tant faire rire dans le temps des Bleu Poudre à la fin des années 80. Ghislain Taschereau prête une fois de plus sa voix à l’ancien président de l’Organisation de libération de la Palestine à la célèbre coiffe (keffieh), pour nous parler de sa rencontre avec le coronavirus.

Je prie toutes les personnes de 70 ans et plus ayant un bon sens de l’humour à écouter, et plus d’une fois, mes suggestions.

Si ça ne fonctionne toujours pas, j’ai une autre idée.

Quelqu’un connaît le chemin pour se rendre à Saint-Placide? C’est là qu’habite Gilles Vigneault. C’est l’fun, on n’a même pas à se rendre à Natashquan. Qui de mieux placé que ce grand sage de 91 ans pour convaincre les aînés du gros bon sens? Personne.

Pour lui, j’ai d’ailleurs déjà modifié les paroles de sa légendaire chanson.

Gens’âgés du pays,

c’est votre tour,

de vous’isoler, plusieurs jours.

Gens’âgés du pays,

c’est votre tour,

si à c’virus, on veut jouer un tour.

Cette chronique, pour lui permettre de toucher le plus de personnes de 70 ans et plus possible, sera reprise et publiée gratuitement dans l'édition de La Voix de l'Est/Plus du mardi 24 mars, distribuée à plus de 50 000 copies partout dans la région.