Entre les lignes

Histoire d’ustensiles

CHRONIQUE / Le 2 mai 1985, les Nordiques de Québec battaient le Canadien de Montréal en sept matchs lors des séries de la Coupe Stanley. Le 20 juin de la même année, René Lévesque, alors chef du PQ, annonçait sa démission. Cette même année, plus précisément le 2 avril 1986, la famille Lavigueur devenait célèbre en remportant 7 650 267 $ à la loterie. Le lot le plus important jamais offert par Loto-Québec.

Pendant ce temps, moi, dix ans, je traversais peinarde ma quatrième année du primaire à l’école Saint-Joseph de Saint-Paul-d’Abbotsford.

Entre les lignes

Avec pas d’casque

CHRONIQUE / Un couple d’amis revient tout juste d’un voyage en Grèce. Dix jours de rêve où ils ont découvert la Crête, Mykonos, Santorini et leurs merveilles. Ils sont revenus revigorés et la tête remplie de souvenirs bercés par les vents marins desquels émanent un doux parfum d’oliviers.

Leur périple, ils nous l’ont fait vivre en images lors d’un souper ce week-end. C’était comme si on y était. (Faut ramener les diapositives ! Pour une fille comme moi, qui ne sort pas du territoire couvert par La Voix de l’Est, ces soirées « découvertes » sont tellement intéressantes, instructives et dépaysantes.)

Entre les lignes

Mauvaise conduite

CHRONIQUE / Le matin, je suis souvent l’une des premières à me pointer au bureau. Chaque fois, et c’est comme ça depuis des années, je me stationne au même endroit : dans la première case des espaces qui se trouvent au centre du stationnement. (Dans une salle de cours aussi j’avais cette tendance à toujours m’asseoir à la même place. Au spinning, je prenais toujours le même vélo, etc. La psychologie de l’espace propose sans doute une explication à ce drôle de phénomène...)

Bref, un jour, un collègue s’est pointé à mon bureau pour me dire que j’avais garé mon véhicule « un peu trop collé » sur la ligne jaune côté conducteur.

Entre les lignes

Histoire d’une battante

Petite, Hélène aurait pu, comme ses camarades de classe, rentrer de l’école et aller manger un bon sandwich à la confiture devant Bobino ou Marie Quat’Poches. Mais non. La jeune fille allongeait son parcours de marche jusqu’au sous-sol de l’église de la paroisse voisine pour aller s’asseoir au bout d’un long métier sur lequel sa maman tissait une jolie couverture.

Sa mère lui a montré très jeune à coudre et à tisser. Des activités qui, fait-elle remarquer, demandent du temps, de la générosité et de l’amour.

Entre les lignes

Ma chasse au trésor

Jamais la route de Georges-Étienne ne croisera celle d’Eugénie. L’oncle Georges s’est éteint fin avril, alors que la petite venait à peine de voir le jour. Et même s’il avait pu profiter de quelques bonnes années encore, sans doute que jamais le mari de ma tante Jeanne n’aurait rencontré la fille de mon petit-cousin David. C’est ça la réalité des grosses familles.

Une réalité qui me saute au visage chaque fois qu’on a l’occasion de tous se revoir, c’est-à-dire lors de funérailles. Un phénomène qui, malgré tout, quand on s’y attarde un peu, demeure plus joyeux que triste. Cela prouve que notre arbre (généalogique) reste bien vivant. Qu’il est vigoureux.

Actualités

L’arrière-chronique

CHRONIQUE / Éric n’est pas un lecteur assidu de mes chroniques. Il me l’a avoué dans un courriel la semaine dernière. Il me lit peu, mais les rares fois qu’il l’a fait, il dit avoir remarqué un « trait commun » chez moi. Selon lui, dans mes billets, le rôle de la mère semble prédominent, « tout en abaissant ou amenuisant celui du père ».

« Je ne sais pas si c’est pour provoquer, exprimer des frustrations vécues ou si vous êtes simplement mal entourée par des modèles paternels rétrogrades, qu’il me dit, mais vos écrits frisent la misandrie ! »

Entre les lignes

Le pourquoi du pourquoi

Entre l’âge de 2 et 10 ans, un enfant pose en moyenne 288 questions par jour. Et, souvent, ce sont vers les mamans que les petits ont le réflexe de se tourner pour adresser leurs nombreuses interrogations.

Dans un magasin, les mères doivent répondre à une dizaine de questions. À la lecture du soir, c’est neuf questions une après l’autre. Pendant le repas, ce chiffre monte à 11 !

Entre les lignes

Ce qui se passe dans notre tête...

Pendant qu’on essayait de voir nos enfants danser lors d’une présentation-spéciale-admission-générale récemment, ma voisine de droite, que je ne connaissais pas et qui faisait environ 5 pieds et quatre pouces, s’est gentiment retournée vers son conjoint, placé juste derrière elle, pour vérifier si celui-ci voyait bien. Il mesurait au moins six pieds.

La scène était tellement drôle que je n’ai pu m’empêcher d’y ajouter mon grain de sel. (Je savais que j’avais affaire à une femme capable d’en prendre. Ça se sent ces affaires-là.)

Entre les lignes

Pas le temps de niaiser!

CHRONIQUE / Nos cernes et la longueur du poil sur nos jambes nous le rappellent quotidiennement, mais voilà qu’une étude vient de confirmer qu’en prenant compte des obligations familiales, les mères qui ont un emploi à l’extérieur à temps plein ne cessent pratiquement jamais de travailler. Sauf quand elles dorment.

Pour faire une histoire courte, c’est comme si on avait deux emplois à temps complet et que nos semaines de travail comptaient entre 98 et 100 heures.