La Voix de l’Est
Brigitte Breton
Le Soleil
Brigitte Breton
«Oui, il faut décaisser. Si le gouvernement ne met pas ces millions en santé, il les donnera à des entreprises, à Bombardier», prévient la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Nancy Bédard. Ci-dessus, une infirmière de l’hôpital Sainte-Justine, début avril.
«Oui, il faut décaisser. Si le gouvernement ne met pas ces millions en santé, il les donnera à des entreprises, à Bombardier», prévient la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Nancy Bédard. Ci-dessus, une infirmière de l’hôpital Sainte-Justine, début avril.

Des garanties pour les infirmières

CHRONIQUE / Si le gouvernement Legault veut pourvoir rapidement les postes d’infirmières qu’il a créés depuis un an et demi, il devra sans doute se résoudre à établir des ratios infirmière/patients sécuritaires dans les CHSLD et les hôpitaux. Trop onéreux? Le manque de personnel nous coûte cher aussi collectivement. Encore plus lorsqu’il faut lutter contre une pandémie.