Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Billie-Anne Leduc
<em>Full Moon Games</em>, Vladimir Kush
<em>Full Moon Games</em>, Vladimir Kush

Être dans la lune

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / La «super Lune» du 24 juin m’a frappée en plein cœur. 

Elle m’a appelée. M’a revigorée. M’a rappelée la beauté.

Elle m’a enveloppé de brillance, a pris la place de mes yeux. 

J’étais la lune, et elle était moi.

«Luneurs» et «lunatrices»

Dans le langage et dans la vie, «être dans la lune» est mal perçu. C’est être tête en l’air, tout oublier, pas là, pas à l’écoute. Contravention de vitesse, blessures, mauvaises notes. Être dans la lune n’est pas permis. Il faut constamment avoir conscience de tout autour : la saleté, les poteaux, les policiers. Sinon, gare aux conséquences, à la dureté des objets, au tic-tac des retards, aux folies manquées.

Mais moi, la lune, c’est mon endroit préféré. 

Un lieu de tous les possibles ; lieu de mille lieux. Baleines volantes, nuages à manger, société à reconstruire. J’y suis complètement moi. La lune est ma forteresse.

Qu’on ne dérange pas les «luneurs» et «lunatrices»! Ils ont peut-être déniché l’idée du siècle!

Là.

Tous les mois, je le sais : la lune sera pleine. Complète et entière. Sa reconstruction en 29 jours m’inspire. Croissant ou pas, elle se montre, sans gêne.

La lune est toujours là.

Tel le bruit du train que, lorsqu’entendu, donne la certitude d’être dans le moment présent.

«J’aime penser que la lune est là même si je ne la regarde pas.» (Albert Einstein)

Lune amante de la mer.

Lune amante des nuits.

Lune universelle. La seule égalité, peut-être, dans le monde.

Ne vous excusez pas d’être dans ses bras. Vous avez le droit à la lune.

«Chacun de nous est une lune, avec une face cachée que personne ne voit.» (En suivant l’équateur, Mark Twain, 1897)

* Prenez note que cette chronique fera relâche pour une durée indéterminée. Merci pour vos yeux, votre cœur, votre ouverture et votre temps.