Les Rôtisseries Duhamel, c’est une affaire de famille. Ici, Alain Duhamel est entouré de la troisième génération composée de Jérémie, David, Andrée-Anne, Roxane, Binjamin et Cédrik Duhamel.

Rôtisseries Duhamel: grandir en famille

L’an prochain, les Rôtisseries Duhamel souffleront 60 bougies. Au cours de ces six décennies, l’entreprise granbyenne a su se renouveler au fil des trois générations qui lui ont, chaque fois, insufflé un nouvel élan.

L’entreprise a fait beaucoup de chemin depuis le comptoir de livraison que le couple d’éleveurs de poulets, formé par Bernard et Jacqueline Duhamel, avait fait aménager à même sa maison de la rue Dufferin, en 1958.
« On a grandi avec la mentalité qu’il ne faut jamais s’asseoir sur ce qu’on a. Qu’il faut toujours se réinventer », explique Cédrik Duhamel, l’un des sept copropriétaires actuels de la compagnie.
L’entreprise familiale emploie désormais 165 personnes pour ses trois restaurants. Du lot, notons une trentaine de livreurs, puisque la livraison de repas représente, à elle seule, la moitié du chiffre d’affaires de la compagnie.
Comme la famille Duhamel, des employés ont grandi avec l’entreprise, certains étant à son emploi depuis plus d’un quart de siècle.
Prospérité et croissance
Alors que les fondateurs ont su faire prospérer leur affaire, l’arrivée de leurs fils, Alain et Claude, en 1986, permet de moderniser l’entreprise familiale et de lui donner une autre poussée de croissance. Les deux frères prendront officiellement les rênes de La Rôtisserie de Granby six ans plus tard.
En 1994, signe que les affaires vont bien, 50 places sont ajoutées à la salle à manger aménagée au restaurant sept ans plus tôt. La même année, en plus de réaménager l’extérieur du bâtiment, on y construit des bureaux administratifs et on procède à l’informatisation de toutes les opérations de l’entreprise. Les processus de production et de livraison de la compagnie sont revus, alors que les équipements sont modernisés.
En 1996, l’entreprise adopte le nom et le logo qu’on lui connaît encore aujourd’hui.
L’année suivante, une première succursale ouvre ses portes, rue Cowie. Elle déménagera quatre ans plus tard dans la rue Simonds Sud, où elle se trouve toujours.
L’année 2008 marque un nouveau tournant dans les affaires de l’entreprise, qui célèbre ses 50 ans. Une troisième génération de Duhamel, composée de Cédrik, Roxane, Binjamin, David, Jérémie et Andrée-Anne, joint les rangs de la compagnie et rachètera les parts de Claude, en 2016. On centralise la transformation et la préparation des aliments pour ses deux restaurants, en plus d’opter pour le biodiésel à titre de carburant pour ses voitures de livraison.
Puis, le restaurant de la rue Dufferin est agrandi en 2010 ; on met sur pied une centrale d’appel pour gérer les commandes en 2011 et un troisième restaurant ouvre dans la rue Denison Est en 2013.
À l’aube de leur soixantième anniversaire, Les Rôtisseries Duhamel sont sur une lancée.
Ainsi, certains produits du restaurant, que ce soit des sauces ou des grillades, pour ne nommer que celles-là, se retrouveront bientôt dans les allées des supermarchés. Les Duhamel caressent aussi le projet d’aménager des services à l’auto dans deux de leurs trois restaurants.
Les ambitions sont grandes, les projets sont nombreux.