Jonathan Morel, propriétaire du Comptoir du marchand de thé, à Sutton.

Comptoir du marchand de thé: tout un univers

Jonathan Morel dispose désormais d’un local qui permet à la magie du thé de se déployer pleinement, et ce, sept jours par semaine. Au 4, rue du Dépôt, à Sutton, le Comptoir du marchand de thé propose un espace où les gens peuvent s’approprier un peu de cet univers particulier.

Avec plus d’une centaine de thés et de tisanes, ce commerce permet d’accéder à toute une variété de goûts, chacun étant associé à de petits producteurs biologiques et écoresponsables provenant des quatre coins de l’Asie.

Jonathan a lui-même beaucoup voyagé. Alors qu’il travaillait pour la maison de thé Camellia Sinensis — la référence à Montréal —, il a eu la chance de visiter des jardins de thé en Inde, au Sri Lanka et au Népal, et d’y rencontrer de nombreux producteurs.

«Ça a été une super expérience, d’être dans les plantations de thé et de pouvoir goûter le thé cueilli le jour même.»

Après cinq années passées dans cette maison de thé, il a été naturel pour lui d’ouvrir sa boutique.

Il veut et peut désormais faire profiter ses clients de cette expérience unique. «Maintenant, quand je leur parle, j’ai ce souvenir-là qui est présent et qui me permet de les faire voyager un peu», explique celui qui est propriétaire du commerce depuis huit ans, et qui vient de déménager cet automne... pour une quatrième fois.

Le nouvel espace faisant 1500 pieds carrés offre donc aux visiteurs une nouvelle expérience.

Ambiance de recueillement

Le nouvel espace faisant 1500 pieds carrés offre donc aux visiteurs une nouvelle expérience. Selon Jonathan, l’univers du thé se distingue de celui du café.

«C’est plus calme dans un salon de thé. On peut se déposer, les gens chuchotent… Cela a quelque chose de la bibliothèque ou du sanctuaire», illustre-t-il.

Jonathan Morel considère sa nouvelle adresse et ces nouvelles possibilités comme un «aboutissement» qu’il souhaitait.

En plus des thés, des soupes maison sont proposées le midi.Des ateliers de découverte du thé seront offerts très bientôt.

Il y sera peut-être question du thé Darjeeling, celui que Jonathan boit chaque matin. «C’est un thé du nord de l’Inde, où je suis déjà allé. Je l’adore, car il évoque à la fois la fraîcheur des thés verts, le côté mordant des thés noirs et la complexité aromatique des Wulong. Et on peut l’infuser de plusieurs façons.»

«Cela a quelque chose de la bibliothèque ou du sanctuaire», illustre le propriétaire.

Jonathan est un passionné, et il baigne dans le thé depuis une vingtaine d’années. Au marché de Noël de Sutton, le Comptoir du marchand de thé sera présent rue Principale pour vous faire goûter ce qui a fait sa marque de commerce: un thé chaï épicé, infusé dans du lait d’amandes et légèrement sucré.

Un délice… parmi d’autres!