Le directeur des travaux publics, Christian Bérubé, et la directrice générale de Shefford, Sylvie Gougeon

Marcher et pédaler en toute sécurité

Dans sa conception de l’avenir, le conseil municipal de Shefford souhaite faciliter la vie aux cyclistes et aux piétons qui arpentent son territoire. Pour y arriver, les élus comptent sur l’élargissement progressif de plusieurs routes et rues, ce qui permettra de sécuriser les déplacements de tous.

Cette préoccupation avait notamment été incluse dans le plan d’action du programme Municipalité Amie Des Aînés (MADA) auquel Shefford adhère depuis quelques années. « C’était important d’améliorer le sentiment de sécurité des gens, surtout des familles », fait remarquer la directrice générale de Shefford, Sylvie Gougeon.

La démarche, qui en est à ses débuts, relève d’une étude de faisabilité réalisée en 2017 par la firme EXP pour le compte de la municipalité. À travers celle-ci, on souhaitait identifier de nouvelles solutions pour enrichir le réseau pédestre et cyclable.

« On commence, affirme Mme Gougeon. Le premier geste a été d’ajouter des surlargeurs des deux côtés du chemin Coupland, en 2018.»

Des surlargeurs ? « Ce sont des accotements pavés d’au moins un mètre de large, qui sont marqués au sol », explique le directeur des travaux publics, Christian Bérubé.

Au fur et à mesure que des travaux de réfection de rues sont nécessaires, la municipalité en profite donc pour y inclure une telle configuration.

« C’est la vision de la Ville de faire les choses ainsi. Aujourd’hui, quand on fait affaire avec les promoteurs, on négocie aussi des liens pour favoriser les déplacements à pied ou à vélo. Ça permet souvent aux gens de ‘‘piquer à travers’’ des quartiers sans avoir à emprunter des routes passantes. »

Voici un exemple de lien aménagé par la municipalité pour faciliter la vie aux cyclistes et aux piétons. Ce futur segment oblique joindra la rue Jolley à la route 241, en débouchant directement dans le stationnement du Relais des Cheminots (dans le cercle blanc).

Cette année

En 2019, on projette de créer un nouveau lien de 275 mètres qui rattachera le chemin Jolley et la route 241, pour éviter aux gens d’emprunter cette dernière. Grâce à un tracé diagonal, les usagers pourront ainsi atteindre directement le stationnement du Relais des Cheminots, qui dessert l’Estriade.

Shefford aménagera également un tronçon cyclable entre les rues Maher et Lavigne, puis de Lavigne à l’Estriade, explique le duo.

Une demande de subvention a aussi été déposée pour la réfection complète du chemin Jolley, qui serait du même coup doté de surlargeurs.

Grâce à ce même octroi, on compte finalement refaire le segment du chemin Picard compris entre la route 112 et la rue de l’Acadie, toujours en y ajoutant des voies élargies.

Autour du Lab-École

Avec l’arrivée prochaine du Lab-École à Shefford — auquel devrait se joindre le nouveau centre multifonctionnel —, la municipalité a par ailleurs l’intention d’effectuer des modifications dans ce quartier.

Rappelons que le futur complexe sera situé dans le vaste périmètre délimité par la 112, la rue Robert et le chemin Saxby Sud.

Les fonctionnaires municipaux sont à compléter une demande de subvention pour le Programme d’infrastructures Municipalité amie des Aînés (PRIMADA) 2019 à cet effet.

Le projet de lien joindrait le chemin Maher à la rue Robert, en empruntant les rues Lavigne, Dupuis et Johanne. Ces travaux sont prévus pour 2020.

« Le but ultime, c’est vraiment de diriger les gens vers les parcours les plus sûrs », indique Mme Gougeon.