Les conseillères municipales Geneviève Perron et Francine Langlois veulent promouvoir le circuit patrimonial, qu’elles jugent méconnu.

Découvrir l'histoire de Shefford

Shefford possède des attraits riches en histoire. Un circuit patrimonial offrant une boucle culture et une autre axée sur la nature est proposé aux visiteurs depuis deux ans. Les efforts des élus sont maintenant déployés à le faire découvrir.

Maisons patrimoniales, églises ancestrales et cimetières sont parmi les lieux que pourront découvrir les visiteurs en parcourant la boucle culture du circuit patrimonial qui se réalise en environ une heure. L’autre boucle propose plutôt de s’évader dans les sentiers et les parcs de la municipalité.

Les visiteurs peuvent d’abord se procurer une carte du circuit, disponible à l’hôtel de ville et dans différents bureaux touristiques, conçue spécialement pour les accompagner durant l’un des deux parcours. Chacun s’étend sur 30 kilomètres.

Cette église située dans le secteur Foster est l’un des joyaux de Shefford que les visiteurs pourront observer en parcourant la boucle culture du circuit patrimonial.

En plus des explications fournies sur la carte, l’audioguide Guidigo peut être téléchargé pour agrémenter leurs découvertes. « La narration est vraiment très intéressante, affirme Francine Langlois, conseillère municipale à Shefford. Les points d’arrêt sont expliqués.»

Les bâtiments et les lieux de culte à observer ont d’ailleurs été choisis grâce aux récits de citoyens de Shefford qui ont été invités à partager leurs souvenirs. « On a trouvé des gens qui vivent ici depuis longtemps et on a pris des bouts d’anecdotes qu’ils nous ont racontées. C’est comme ça que ça a été bâti », explique la conseillère municipale Geneviève Perron.

Le secteur Frost Village est d’ailleurs un incontournable. « Les bâtiments ne sont peut-être pas tous attrayants, mais il y a toute une histoire dans ce secteur », mentionne Mme Langlois.

L’organisme Savoir Explorer, ainsi que de nombreux partenaires, a élaboré les parcours. « Quand on fait le circuit, on peut se permettre de s’évader à gauche et à droite, et y revenir ensuite, indique Mme Langlois. Peu importe la saison, c’est tout le temps magnifique. Il y a de beaux paysages. Il faut prendre le temps de regarder et d’apprécier ce que l’on voit. » Les enfants ne sont pas en reste en parcourant le circuit. Ils sont invités à colorier sur la carte les animaux qu’ils croiseront sur leur route.

Les élus veulent maintenant faire découvrir ce circuit patrimonial encore méconnu. « On n’a pas d’échos. Les gens ne le savent pas [que ça existe]. On essaie de le promouvoir », indique Mme Perron. L’événement les Journées de la culture, qui se déroule chaque automne, serait d’ailleurs une occasion de le faire connaître, estiment les conseillères municipales, qui en feront la proposition.