Le tout nouvel immeuble, qui doit être construit sur le site du parc des loisirs, abriterait des plateaux sportifs, la bibliothèque et un espace multifonctionnel.

Vers un centre multifonctionnel

Il y a quelques mois, Saint-Pie a dû trouver un plan B pour son projet de centre communautaire. Le tout nouvel immeuble, qui doit être construit sur le site du parc des loisirs, abriterait des plateaux sportifs, la bibliothèque et un espace multifonctionnel.

« On veut centraliser nos activités. Depuis quelques années, on se casse la tête avec les camps de jour. On navigue au gré de la météo. Avec près de 180 jeunes, ça devient compliqué comme gestion sans locaux dédiés », a indiqué le maire de Saint-Pie, Mario St-Pierre.

De plus, au cours de 2016, la municipalité a perdu son centre communautaire. La démolition de l’immeuble, en raison de sa vétusté, a forcé la relocalisation des organismes qui occupaient le bâtiment. Compte tenu du problème d’espace à l’école primaire Au Coeur-
des-Monts, la municipalité souhaitait faire d’une pierre deux coups en accroissant la superficie du centre sportif contigu à l’établissement d’enseignement pour y aménager des locaux multifonctionnels. Or, la commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH) a plutôt opté pour l’ajout de deux classes à même l’école.


« On veut centraliser nos activités. »
Le maire, Mario St-Pierre

De plus, le ministère de l’Éducation a récemment annoncé des investissements de 1,7 milliard $ pour ajouter des classes dans diverses écoles à travers la province pour l’année scolaire à venir. « Le projet d’agrandissement du pavillon Bon-Séjour de l’école Au Coeur-
des-Monts de Saint-Pie obtiendra une enveloppe de 7 034 220 $ », a dévoilé La Voix de l’Est le 18 juin dernier. Cette somme permettra de bonifier l’établissement de six nouvelles classes de niveau primaire, de deux nouvelles maternelles et de deux nouveaux locaux pour le service de garde. L’accroissement de la superficie du centre sportif a donc été mis de côté.

Deux phases

La municipalité veut rapatrier la bibliothèque dans le nouveau centre multifonctionnel. L’endroit aurait également une vocation sportive. On pourrait notamment y aménager des équipements pour le basketball et le badminton, a mentionné M. St-Pierre. L’apport financier de Québec est toutefois primordial avant même de songer à une première pelletée de terre.

« On étudie les plans de l’architecte, mais il n’y a rien de définitif. Malheureusement, notre projet n’est pas éligible à une subvention pour le moment. On pourrait donc le réaliser en deux phases. Tout dépendra de l’orientation du conseil », a-t-il fait valoir. Parmi les options envisagées, dans un premier temps, on pourrait regrouper la bibliothèque et le centre communautaire dans le nouveau bâtiment. On ajouterait ensuite l’espace pour des plateaux sportifs, a spécifié l’élu. « C’est un projet de bonne envergure. Quand il est question de subventions, il faut être patient. Mais on ne baisse pas les bras. »