Les clients qui désirent se procurer des produits frais à Saint-Pie peuvent se rendre à la ferme La Réserve, où ils pourront sélectionner et payer eux-mêmes grâce au kiosque libre-service.
Les clients qui désirent se procurer des produits frais à Saint-Pie peuvent se rendre à la ferme La Réserve, où ils pourront sélectionner et payer eux-mêmes grâce au kiosque libre-service.

Un kiosque libre-service pour faciliter l’accès aux produits locaux

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
La ferme La Réserve possède, depuis la fin de l’été dernier, un kiosque libre-service qui diffère beaucoup des kiosques de fruits et légumes habituels. Comme son nom l’indique, les clients peuvent eux-mêmes sélectionner et payer les produits qu’ils désirent se procurer, sans la supervision d’un quelconque employé.

« Le but était d’avoir une ferme sans avoir d’employé », lance Roxanne Desautels, propriétaire de la ferme La Réserve. Avec Jean-Marc Fortier, avec qui la ferme a été créée, elle entretient et cultive les trois acres de terrain transformés en jardin.

Au total, ce sont « plus de 60 sortes de légumes » qui poussent à La Réserve. Les techniques utilisées s’inspirent de celles des agriculteurs du XIXe siècle. Aucune machinerie n’est donc utilisée. De plus, aucun produit chimique n’est répandu sur les produits, leur permettant ainsi d’obtenir la certification biologique de l’organisme Québec Vrai.

De sa création en 2013 jusqu’à tout récemment, la ferme La Réserve vendait uniquement ses produits par l’entremise de paniers hebdomadaires. Le kiosque libre-service a vu le jour à la fin de l’été 2019. « Ça faisait quelques années que j’y pensais, car c’est populaire un peu partout dans le monde », explique la propriétaire.

Le fonctionnement est fort simple. Ouvert tous les jours de 8 h à 20 h, le kiosque présente un étalage diversifié de produits que les clients peuvent sélectionner. Les œufs des 70 poules pondeuses qui vivent sur la ferme y sont aussi mis en vente.

Une fois qu’ils ont fait leur choix, les clients calculent le montant total de leurs achats, puis laissent l’argent dans la caisse. « À côté de la caisse en bois, il y a de la monnaie disponible », explique Mme Desautels, qui a une grande confiance envers ses clients. Seuls les paiements en argent comptant sont permis et, chaque fois, le montant qui lui était dû est remis dans la caisse.

Une initiative appréciée

Bien que les gens ne soient pas habitués à un tel concept, ils y sont très réceptifs. « Ils sont un petit peu gênés de se servir seuls au début, mais après une fois, ça va, révèle Roxanne Desautels. Ils s’habituent ! »

Un kiosque libre-service offre plusieurs avantages, indique l’agricultrice. « On n’est pas obligés d’avoir des employés et ça permet d’offrir facilement les produits aux citoyens, révèle-t-elle. Le but est vraiment d’offrir tous nos produits, en tout temps. »

Dans le futur, Mme Desautels souhaite créer des partenariats avec d’autres producteurs de la région, de manière à ce que leurs produits soient aussi vendus au kiosque de La Réserve.

« Je veux augmenter mes produits en vente au kiosque, mais je ne veux pas nécessairement plus de paniers », explique la propriétaire, qui souhaite que la ferme demeure exploitée à petite échelle. Elle pense aussi mettre en place un système de commande en ligne.

Le kiosque libre-service sera ouvert jusqu’à Noël. En raison des serres et des tunnels froids, qui permettent de prolonger la culture de certains légumes, plusieurs produits y seront encore disponibles.