L’école de Saint-Pie sera appelée à changer de look au fil des prochains mois.
L’école de Saint-Pie sera appelée à changer de look au fil des prochains mois.

Un agrandissement fort attendu

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est
L’école primaire au Cœur-des-Monts changera bientôt radicalement d’allure. Les plans d’agrandissement du pavillon Bon-Séjour ont récemment été déposés au ministère de l’Éducation, et le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe a bon espoir de pouvoir commencer les travaux au printemps 2021.

Selon les plans, réalisés par la firme Francis Lussier architecte, une annexe de 1250 mètres carrés sera construite sur deux étages, ce qui permettra l’ajout de neuf nouvelles classes pouvant accueillir quelque 200 élèves supplémentaires.

Cette annonce n’est pas sans réjouir le maire de Saint-Pie, Mario St-Pierre, d’autant plus qu’il s’attendait à moins. « Au moment de la demande, il y a deux ans, on avait besoin de quatre classes supplémentaires, donc on pensait avoir le OK du ministère pour cinq ou six. Mais là, avec neuf, je pense qu’on va être bons pour un bout, même si la croissance démographique continue. On est plus que satisfait », a-t-il laissé savoir à La Voix de l’Est.

La directrice générale de la municipalité, Dominique St-Pierre, précise que la population de Saint-Pie a bondi de quelque 500 citoyens dans les sept dernières années, dont beaucoup de nouvelles familles.

« Ça fait deux ans que des classes doivent être aménagées dans des locaux qui ne sont pas destinés à être des classes », indique-t-elle.

Une école 3.0

L’annexe prévue au pavillon Bon-Séjour hébergera « surtout du préscolaire, mais aussi deux classes “régulières” », précise Jean-François Soumis, directeur du service des ressources matérielles au CSSSH.

«Les corridors seront également aménagés de sorte qu’ils serviront d’extension aux classes pour permettre aux élèves d’utiliser l’espace pour, par exemple, s’isoler pour faire leurs projets de groupe», indique Jean-François Soumis, directeur du service des ressources matérielles au CSSSH.

Rappelons que la maternelle quatre ans sera offerte à Saint-Pie dès le chantier terminé, à l’automne 2022 si tout va bien.

La nouvelle construction sera érigée dans l’actuelle cour d’école. L’espace amputé sera regagné à l’arrière, où sera aménagée la « cour des grands ». La cour des maternelles, elle, restera à l’avant.

Les travaux prévoient également le réaménagement du débarcadère afin de le rendre plus sécuritaire et facile d’accès, ainsi que l’aménagement d’une classe extérieure.

L’intérieur du nouveau bâtiment suivra par ailleurs les nouvelles lignes directrices du ministère. « La fenestration sera plus abondante, les matériaux utilisés seront plus durables, et l’espace sera plus polyvalent avec, par exemple, des murs amovibles permettant de transformer des classes simples en classes doubles », laisse savoir M. Soumis.

« Les corridors seront également aménagés de sorte qu’ils serviront d’extension aux classes pour permettre aux élèves d’utiliser l’espace pour, par exemple, s’isoler pour faire leurs projets de groupe », ajoute-t-il.

Les travaux sont évalués à quelque 7 millions $. Les plans finaux devraient être approuvés cet automne par le ministère de l’Éducation, et l’appel d’offres devrait être lancé en novembre.

Au 30 septembre 2019, 573 élèves fréquentaient les deux pavillons de l’école primaire au Cœur-des-Monts : 330 à Sacré-Cœur et 243 à Bon-Séjour. Avec l’ajout de près de 200 élèves dans ce dernier à compter de l’automne 2022, possiblement, ce dernier deviendrait donc le pavillon principal.