Tocadéo est formé des interprètes Dany Laliberté, René Lajoie, Benoit Miron et Patrick Olafson. Le quatuor offrira un concert-bénéfice de Noël au profit de l’église de Saint-Pie le 1er décembre prochain.

Soirée grandiose en vue

Pour son huitième concert-bénéfice au profit de l’église de Saint-Pie et pour mettre la population dans l’ambiance de Noël, Madeleine Ravenelle s’est tournée vers le quatuor vocal Tocadéo.

«Ça faisait trois ans que j’essayais de les avoir, dit-elle. Je les avais vus deux fois en spectacle et j’avais été subjuguée par les ovations qu’ils recevaient. La dernière fois, il y avait même eu trois rappels!»

Tocadéo est formé des interprètes Dany Laliberté, René Lajoie, Benoit Miron et Patrick Olafson. Depuis 2008, il a enregistré six albums et vendu plus de 75 000 copies, en plus de collaborer avec de grands artistes québécois tels que Michel Louvain, Mario Pelchat, Marc Dupré, Marie Denise Pelletier, Annie Villeneuve et Diane Tell.

Son concert de Noël Meilleurs voeux, qui sera présenté le 1er décembre prochain, fera voyager les spectateurs entre un répertoire classique — Minuit, chrétiens, Glory Alleluia ou encore L’enfant au tambour — et un autre plus populaire — C’est l’hiver, Père Noël arrive ce soir, etc. Quelques titres en anglais seront également interprétés, tels God Rest Ye Merry, Gentlemen, The First Noel et Blue Christmas.

«Ce sera une soirée grandiose, puisqu’en plus de chanter merveilleusement bien et d’être formé de beaux bonshommes, le quatuor offrira un concert son et lumière grâce à une scénographie spectaculaire», indique la vice-présidente du conseil de la fabrique.

D’une pierre deux coups
Présenté depuis sept ans, ce spectacle annuel — qui a, entre autres accueilli dans le passé Gregory Charles, Marc Hervieux, Richard Abel et Marie Denise Pelletier — vise à amasser l’argent nécessaire à l’entretien de l’église. « Il y a de moins en moins de monde qui vient à la messe et les gens donnent de moins en moins à la dîme, fait remarquer Mme Ravenelle. Mais ça ne veut pas dire que ça coûte moins cher de maintenir les églises en bon état. Ça coûte même de plus en plus cher.»

Désireuse de sauver ce qu’elle appelle affectueusement «son église», la dame s’est mise en tête de «faire quelque chose de différent». «Si ce n’était pas de mes concerts, l’église serait aujourd’hui en difficulté. Disons que chaque année, ils permettent d’équilibrer notre budget», dit-elle.

«En plus, je me suis rendu compte qu’ils faisaient vraiment plaisir à la population, ajoute- t-elle. Il y a très peu d’événements à Saint-Pie, encore moins de grande envergure. Pour ceux qui ne peuvent se déplacer loin, c’est un service que je leur rends en leur offrant cette soirée une fois dans l’année.»

L’église de Saint-Pie date de 1880 et compte 800 places. Chaque année, la majorité, sinon la totalité des billets, trouve preneur. On peut s’en procurer au 450-772-2641 ou au 450-772-2308.