La nature des travaux pour réparer l’église de Saint-Pie, dont le clocher a été emporté par de forts vents le 1er novembre, reste à déterminer.
La nature des travaux pour réparer l’église de Saint-Pie, dont le clocher a été emporté par de forts vents le 1er novembre, reste à déterminer.

Avenir incertain...

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Plus de neuf mois après la chute de l’un des clochers de l’église de Saint-Pie et près de 150 000 $ amassés pour effectuer des travaux, il est encore trop tôt pour décider du sort du bâtiment datant de 1910. Une rencontre aura lieu en septembre pour que les citoyens puissent donner leur point de vue face à l’enjeu.