Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

LA VOIX DE SAINT-PIE

Des secouristes assurent une garde interne

La pénurie de main-d’œuvre épargne peu de secteurs d’activité. Les services d’urgence doivent, eux aussi, composer avec ce phénomène. Afin de pallier la difficulté d’avoir des premiers répondants de jour en semaine, une garde interne a été créée à la caserne de Saint-Pie. Ces secouristes sont également pompiers.

«Cela a été créé par le service de premiers répondants, à cause du manque de main-d’œuvre. Le jour, il y avait toujours une difficulté à avoir des premiers répondants», explique Sylvain Daigneault, directeur du Service des incendies de Saint-Pie.

LA VOIX DE SAINT-PIE

Un nouveau camion-échelle

La brigade des pompiers de Saint-Pie dispose d’un nouveau camion-échelle. Le véhicule, en service depuis juillet, remplace celui qui datait de 1974 et qui a été mis au rancart il y a deux ans.

«Aujourd’hui, c’est sa mise en service», a annoncé fièrement Sylvain Daigneault, directeur du Service des incendies de Saint-Pie, lors d’une entrevue avec La Voix de l’Est, à la fin du mois de juillet. Ce camion était fort attendu des troupes, leur ancien véhicule, qui avait atteint la fin de sa durée de vie utile, ayant été mis au rancart en septembre 2017. Depuis, les pompiers profitaient d’une entente avec leurs collègues de Saint-Hyacinthe, prêts à intervenir sur le territoire de Saint-Pie avec leur camion-échelle.

LA VOIX DE SAINT-PIE

Vers un centre multifonctionnel

Il y a quelques mois, Saint-Pie a dû trouver un plan B pour son projet de centre communautaire. Le tout nouvel immeuble, qui doit être construit sur le site du parc des loisirs, abriterait des plateaux sportifs, la bibliothèque et un espace multifonctionnel.

« On veut centraliser nos activités. Depuis quelques années, on se casse la tête avec les camps de jour. On navigue au gré de la météo. Avec près de 180 jeunes, ça devient compliqué comme gestion sans locaux dédiés », a indiqué le maire de Saint-Pie, Mario St-Pierre.

LA VOIX DE SAINT-PIE

Des routes comme neuves

Plusieurs chantiers ont accaparé certaines artères de Saint-Pie, cet été. Grâce à d’importantes subventions reçues du gouvernement du Québec, la municipalité a pu refaire de fond en comble certaines voies qui en avaient grandement besoin.

Depuis la mi-juin, des travaux de fondation et de pavage monopolisent un tronçon de trois kilomètres du Grand rang Saint-François. La firme Groupe Allaire Gince a été chargée de réaliser cet important contrat évalué à 1,64 million de dollars, dont la moitié sont financés par le Programme d’aide à la voirie locale du ministère des Transports du Québec, Volets Redressement des infrastructures routières locales et Accélération des investissements sur le réseau routier local (RRRL-AIRRL), indique le maire, Mario St-Pierre.

LA VOIX DE SAINT-PIE

Le double lancement d’une auteure

L’écriture comme véhicule porteur de messages pour la jeunesse: voilà la philosophie de l’auteure granbyenne maintenant installée à Saint-Pie, Nathalie Racine. Le 7 septembre prochain, elle lancera d’ailleurs deux nouveaux opus jeunesse campés dans un univers fantastique.

De 13h à 16h30, petits et grands sont invités pour le lancement de son récent roman, Akonöa, Le fabuleux destin d’un chevalier, aux Éditions de l’Apothéose, et de son album jeunesse illustré, Lëna et ses amis. Il s’agit des cinquième et sixième œuvres publiées par Nathalie Racine en seulement trois ans.

La Voix de Saint-Pie

L’arrivée des Incroyables comestibles à Saint-Pie

Grâce au Comité de citoyens et citoyennes pour la protection de l’environnement maskoutain, Saint-Pie adhère maintenant au mouvement mondial des Incroyables comestibles. Le comité a approché la municipalité pour lui proposer le projet et collaborer avec elle dans la construction de bacs de nourriture à partager.

Au total, dix bacs potagers ont été acquis et installés à travers les parcs de Saint-Pie. L’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe a même fourni les plants.

La Voix de Saint-Pie

Soirée grandiose en vue

Pour son huitième concert-bénéfice au profit de l’église de Saint-Pie et pour mettre la population dans l’ambiance de Noël, Madeleine Ravenelle s’est tournée vers le quatuor vocal Tocadéo.

«Ça faisait trois ans que j’essayais de les avoir, dit-elle. Je les avais vus deux fois en spectacle et j’avais été subjuguée par les ovations qu’ils recevaient. La dernière fois, il y avait même eu trois rappels!»

La Voix de Saint-Pie

Popote roulante: livreurs recherchés

Le service de la popote roulante de Saint-Pie est à la recherche de bénévoles pour assurer la livraison des repas offerts aux personnes âgées ou en convalescence.

«C’est valorisant, parce que les gens sont toujours contents de nous voir», affirme Odette Lauzon St-Onge, présidente de l’organisme, au sujet du travail des bénévoles qui acceptent le mandat.

La Voix de Saint-Pie

En régie pour faire des économies

Pour la deuxième année consécutive, les employés municipaux ont procédé eux-mêmes à la réhabilitation des infrastructures urbaines d’un segment de rue, plutôt que de confier les travaux à un sous-traitant. Une formule gagnante pour la municipalité, selon la directrice générale adjointe et trésorière, Dominique St-Pierre.

«Quand on fait un petit bout de rue, on y va en régie pour économiser des coûts», fait-elle valoir.

La Voix de Saint-Pie

L’Entre-Monts entre en scène

Avec des plans révisés et un an de retard sur l’échéancier annoncé, Habitat St-Pie a finalement ouvert un troisième immeuble à logements destiné aux retraités.

Le projet de 2,7 M$ tombe à point pour l’organisme à but non lucratif (OBNL) qui s’est donné pour mission d’éviter que les personnes âgées ayant vécu à Saint-Pie aient à déménager ailleurs lorsqu’elles décident de vendre leur maison.

La Voix de Saint-Pie

Bornes de recharge pour voitures électriques: Saint-Pie précurseur

Alors que le nombre de propriétaires de véhicules électriques est en croissance, la municipalité de Saint-Pie a été proactive, devenant la première Ville de la MRC des Maskoutains à piloter un projet d’implantation de bornes de recharge sur son territoire.

La Ville a commencé à se pencher sur l’ajout de bornes de recharge au début de 2017. «L’idée est venue de citoyens et de travailleurs qui nous ont interpellés pour que Saint-Pie soit équipée pour accueillir des utilisateurs de voitures électriques», a indiqué le directeur général de Saint-Pie, Claude Gratton.