Un agrandissement fort attendu

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Un agrandissement fort attendu

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est
L’école primaire au Cœur-des-Monts changera bientôt radicalement d’allure. Les plans d’agrandissement du pavillon Bon-Séjour ont récemment été déposés au ministère de l’Éducation, et le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe a bon espoir de pouvoir commencer les travaux au printemps 2021.
Avenir incertain...

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Avenir incertain...

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Plus de neuf mois après la chute de l’un des clochers de l’église de Saint-Pie et près de 150 000 $ amassés pour effectuer des travaux, il est encore trop tôt pour décider du sort du bâtiment datant de 1910. Une rencontre aura lieu en septembre pour que les citoyens puissent donner leur point de vue face à l’enjeu.
Un kiosque libre-service pour faciliter l’accès aux produits locaux

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Un kiosque libre-service pour faciliter l’accès aux produits locaux

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
La ferme La Réserve possède, depuis la fin de l’été dernier, un kiosque libre-service qui diffère beaucoup des kiosques de fruits et légumes habituels. Comme son nom l’indique, les clients peuvent eux-mêmes sélectionner et payer les produits qu’ils désirent se procurer, sans la supervision d’un quelconque employé.
Des conduites toutes neuves

Cahier spécial

Des conduites toutes neuves

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Lentement, mais sûrement. C’est ainsi que procède la municipalité de Saint-Pie pour remplacer les différentes conduites souterraines de son territoire. Au cours de l’été, quatre rues ont fait l’objet d’une cure de rajeunissement.
Des secouristes assurent une garde interne

LA VOIX DE SAINT-PIE

Des secouristes assurent une garde interne

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
La pénurie de main-d’œuvre épargne peu de secteurs d’activité. Les services d’urgence doivent, eux aussi, composer avec ce phénomène. Afin de pallier la difficulté d’avoir des premiers répondants de jour en semaine, une garde interne a été créée à la caserne de Saint-Pie. Ces secouristes sont également pompiers.
Vers un centre multifonctionnel

LA VOIX DE SAINT-PIE

Vers un centre multifonctionnel

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Il y a quelques mois, Saint-Pie a dû trouver un plan B pour son projet de centre communautaire. Le tout nouvel immeuble, qui doit être construit sur le site du parc des loisirs, abriterait des plateaux sportifs, la bibliothèque et un espace multifonctionnel.
Des routes comme neuves

LA VOIX DE SAINT-PIE

Des routes comme neuves

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Plusieurs chantiers ont accaparé certaines artères de Saint-Pie, cet été. Grâce à d’importantes subventions reçues du gouvernement du Québec, la municipalité a pu refaire de fond en comble certaines voies qui en avaient grandement besoin.
Le double lancement d’une auteure

LA VOIX DE SAINT-PIE

Le double lancement d’une auteure

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
L’écriture comme véhicule porteur de messages pour la jeunesse: voilà la philosophie de l’auteure granbyenne maintenant installée à Saint-Pie, Nathalie Racine. Le 7 septembre prochain, elle lancera d’ailleurs deux nouveaux opus jeunesse campés dans un univers fantastique.
L’arrivée des Incroyables comestibles à Saint-Pie

La Voix de Saint-Pie

L’arrivée des Incroyables comestibles à Saint-Pie

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Grâce au Comité de citoyens et citoyennes pour la protection de l’environnement maskoutain, Saint-Pie adhère maintenant au mouvement mondial des Incroyables comestibles. Le comité a approché la municipalité pour lui proposer le projet et collaborer avec elle dans la construction de bacs de nourriture à partager.
En régie pour faire des économies

La Voix de Saint-Pie

En régie pour faire des économies

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Pour la deuxième année consécutive, les employés municipaux ont procédé eux-mêmes à la réhabilitation des infrastructures urbaines d’un segment de rue, plutôt que de confier les travaux à un sous-traitant. Une formule gagnante pour la municipalité, selon la directrice générale adjointe et trésorière, Dominique St-Pierre.