Un agrandissement fort attendu

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Un agrandissement fort attendu

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est
L’école primaire au Cœur-des-Monts changera bientôt radicalement d’allure. Les plans d’agrandissement du pavillon Bon-Séjour ont récemment été déposés au ministère de l’Éducation, et le Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe a bon espoir de pouvoir commencer les travaux au printemps 2021.

Selon les plans, réalisés par la firme Francis Lussier architecte, une annexe de 1250 mètres carrés sera construite sur deux étages, ce qui permettra l’ajout de neuf nouvelles classes pouvant accueillir quelque 200 élèves supplémentaires.

Avenir incertain...

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Avenir incertain...

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Plus de neuf mois après la chute de l’un des clochers de l’église de Saint-Pie et près de 150 000 $ amassés pour effectuer des travaux, il est encore trop tôt pour décider du sort du bâtiment datant de 1910. Une rencontre aura lieu en septembre pour que les citoyens puissent donner leur point de vue face à l’enjeu.

À la mi-janvier, une collecte de fonds d’envergure a été organisée par la fabrique de Saint-Pie pour remettre en place le clocher de l’église emporté par de forts vents le 1er novembre. L’objectif de cette campagne de sociofinancement, qui était d’abord de 75 000 $, est désormais fixé à 500 000 $.

Un kiosque libre-service pour faciliter l’accès aux produits locaux

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Un kiosque libre-service pour faciliter l’accès aux produits locaux

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
La ferme La Réserve possède, depuis la fin de l’été dernier, un kiosque libre-service qui diffère beaucoup des kiosques de fruits et légumes habituels. Comme son nom l’indique, les clients peuvent eux-mêmes sélectionner et payer les produits qu’ils désirent se procurer, sans la supervision d’un quelconque employé.

« Le but était d’avoir une ferme sans avoir d’employé », lance Roxanne Desautels, propriétaire de la ferme La Réserve. Avec Jean-Marc Fortier, avec qui la ferme a été créée, elle entretient et cultive les trois acres de terrain transformés en jardin.

Des conduites toutes neuves

Cahier spécial

Des conduites toutes neuves

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Lentement, mais sûrement. C’est ainsi que procède la municipalité de Saint-Pie pour remplacer les différentes conduites souterraines de son territoire. Au cours de l’été, quatre rues ont fait l’objet d’une cure de rajeunissement.

Bien qu’aucun programme municipal ou projet ne prévoit la réfection de toutes les conduites, la municipalité y va au gré de l’aide financière qu’elle obtient de la part du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, notamment dans le cadre du Programme sur la taxe sur l’essence et la contribution du Québec (TECQ).

Une cinquième génération à la tête de l’entreprise

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Une cinquième génération à la tête de l’entreprise

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
L’avenir de la ferme ancestrale de la famille Ravenelle, spécialisée dans l’élevage du canard de barbarie, est maintenant assuré par une cinquième génération. Deux des quatre enfants reprennent le flambeau de Canard du Village en concentrant davantage leurs efforts sur le marché des produits transformés.

« Ils sont capables. Ce n’est pas de l’inconnu pour eux. J’ai très confiance en la faisabilité de ce transfert-là », affirme Jocelyne Ravenelle, la mère de Marie, Elise, Gabriel et Antoine Beauchemin.

Une agronome inspirée

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Une agronome inspirée

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Agriculture et protection de l’environnement sont indissociables pour l’agronome Amélie de la Durantaye. C’est d’ailleurs autour de ces deux thèmes que s’articule le quotidien de la vice-présidente de la Ferme Luc Lussier de Saint-Pie.

Originaire de Joliette, Amélie de la Durantaye ne venait pas d’un milieu agricole. C’est plutôt les arbres, en l’occurrence les érables, qui prenaient une place importante pour sa famille, qui possédait un lot acéricole. L’appel de la terre s’est toutefois manifesté dès son tout jeune âge. « J’ai toujours aimé faire des jardins avec mon père, se remémore-t-elle. Planter des graines et les voir grandir, ça me fascinait. »

Quéfer investit dans de la machinerie et de nouveaux locaux

Cahier spécial La Voix de Saint-Pie

Quéfer investit dans de la machinerie et de nouveaux locaux

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
L’entreprise Quéfer poursuit son développement. En plus d’investissements totalisant 3M$ pour moderniser son équipement l’an dernier, le sous-traitant spécialisé dans le métal a fait l’acquisition de bâtiments situés à un jet de pierre de ses locaux actuels pour 1,5M$.

«L’année dernière a été une grosse année. On a fait des investissements avoisinant les 3 millions en machinerie», indique le vice-président et directeur général de l’entreprise, Marc-André Petit.

Des secouristes assurent une garde interne

LA VOIX DE SAINT-PIE

Des secouristes assurent une garde interne

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
La pénurie de main-d’œuvre épargne peu de secteurs d’activité. Les services d’urgence doivent, eux aussi, composer avec ce phénomène. Afin de pallier la difficulté d’avoir des premiers répondants de jour en semaine, une garde interne a été créée à la caserne de Saint-Pie. Ces secouristes sont également pompiers.

«Cela a été créé par le service de premiers répondants, à cause du manque de main-d’œuvre. Le jour, il y avait toujours une difficulté à avoir des premiers répondants», explique Sylvain Daigneault, directeur du Service des incendies de Saint-Pie.

Un nouveau camion-échelle

LA VOIX DE SAINT-PIE

Un nouveau camion-échelle

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
La brigade des pompiers de Saint-Pie dispose d’un nouveau camion-échelle. Le véhicule, en service depuis juillet, remplace celui qui datait de 1974 et qui a été mis au rancart il y a deux ans.

«Aujourd’hui, c’est sa mise en service», a annoncé fièrement Sylvain Daigneault, directeur du Service des incendies de Saint-Pie, lors d’une entrevue avec La Voix de l’Est, à la fin du mois de juillet. Ce camion était fort attendu des troupes, leur ancien véhicule, qui avait atteint la fin de sa durée de vie utile, ayant été mis au rancart en septembre 2017. Depuis, les pompiers profitaient d’une entente avec leurs collègues de Saint-Hyacinthe, prêts à intervenir sur le territoire de Saint-Pie avec leur camion-échelle.

Vers un centre multifonctionnel

LA VOIX DE SAINT-PIE

Vers un centre multifonctionnel

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Il y a quelques mois, Saint-Pie a dû trouver un plan B pour son projet de centre communautaire. Le tout nouvel immeuble, qui doit être construit sur le site du parc des loisirs, abriterait des plateaux sportifs, la bibliothèque et un espace multifonctionnel.

« On veut centraliser nos activités. Depuis quelques années, on se casse la tête avec les camps de jour. On navigue au gré de la météo. Avec près de 180 jeunes, ça devient compliqué comme gestion sans locaux dédiés », a indiqué le maire de Saint-Pie, Mario St-Pierre.

Des routes comme neuves

LA VOIX DE SAINT-PIE

Des routes comme neuves

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Plusieurs chantiers ont accaparé certaines artères de Saint-Pie, cet été. Grâce à d’importantes subventions reçues du gouvernement du Québec, la municipalité a pu refaire de fond en comble certaines voies qui en avaient grandement besoin.

Depuis la mi-juin, des travaux de fondation et de pavage monopolisent un tronçon de trois kilomètres du Grand rang Saint-François. La firme Groupe Allaire Gince a été chargée de réaliser cet important contrat évalué à 1,64 million de dollars, dont la moitié sont financés par le Programme d’aide à la voirie locale du ministère des Transports du Québec, Volets Redressement des infrastructures routières locales et Accélération des investissements sur le réseau routier local (RRRL-AIRRL), indique le maire, Mario St-Pierre.

Le double lancement d’une auteure

LA VOIX DE SAINT-PIE

Le double lancement d’une auteure

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
L’écriture comme véhicule porteur de messages pour la jeunesse: voilà la philosophie de l’auteure granbyenne maintenant installée à Saint-Pie, Nathalie Racine. Le 7 septembre prochain, elle lancera d’ailleurs deux nouveaux opus jeunesse campés dans un univers fantastique.

De 13h à 16h30, petits et grands sont invités pour le lancement de son récent roman, Akonöa, Le fabuleux destin d’un chevalier, aux Éditions de l’Apothéose, et de son album jeunesse illustré, Lëna et ses amis. Il s’agit des cinquième et sixième œuvres publiées par Nathalie Racine en seulement trois ans.

L’arrivée des Incroyables comestibles à Saint-Pie

La Voix de Saint-Pie

L’arrivée des Incroyables comestibles à Saint-Pie

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Grâce au Comité de citoyens et citoyennes pour la protection de l’environnement maskoutain, Saint-Pie adhère maintenant au mouvement mondial des Incroyables comestibles. Le comité a approché la municipalité pour lui proposer le projet et collaborer avec elle dans la construction de bacs de nourriture à partager.

Au total, dix bacs potagers ont été acquis et installés à travers les parcs de Saint-Pie. L’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe a même fourni les plants.

Soirée grandiose en vue

La Voix de Saint-Pie

Soirée grandiose en vue

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est
Pour son huitième concert-bénéfice au profit de l’église de Saint-Pie et pour mettre la population dans l’ambiance de Noël, Madeleine Ravenelle s’est tournée vers le quatuor vocal Tocadéo.

«Ça faisait trois ans que j’essayais de les avoir, dit-elle. Je les avais vus deux fois en spectacle et j’avais été subjuguée par les ovations qu’ils recevaient. La dernière fois, il y avait même eu trois rappels!»

Popote roulante: livreurs recherchés

La Voix de Saint-Pie

Popote roulante: livreurs recherchés

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le service de la popote roulante de Saint-Pie est à la recherche de bénévoles pour assurer la livraison des repas offerts aux personnes âgées ou en convalescence.

«C’est valorisant, parce que les gens sont toujours contents de nous voir», affirme Odette Lauzon St-Onge, présidente de l’organisme, au sujet du travail des bénévoles qui acceptent le mandat.

En régie pour faire des économies

La Voix de Saint-Pie

En régie pour faire des économies

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Pour la deuxième année consécutive, les employés municipaux ont procédé eux-mêmes à la réhabilitation des infrastructures urbaines d’un segment de rue, plutôt que de confier les travaux à un sous-traitant. Une formule gagnante pour la municipalité, selon la directrice générale adjointe et trésorière, Dominique St-Pierre.

«Quand on fait un petit bout de rue, on y va en régie pour économiser des coûts», fait-elle valoir.

L’Entre-Monts entre en scène

La Voix de Saint-Pie

L’Entre-Monts entre en scène

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Avec des plans révisés et un an de retard sur l’échéancier annoncé, Habitat St-Pie a finalement ouvert un troisième immeuble à logements destiné aux retraités.

Le projet de 2,7 M$ tombe à point pour l’organisme à but non lucratif (OBNL) qui s’est donné pour mission d’éviter que les personnes âgées ayant vécu à Saint-Pie aient à déménager ailleurs lorsqu’elles décident de vendre leur maison.

Bornes de recharge pour voitures électriques: Saint-Pie précurseur

La Voix de Saint-Pie

Bornes de recharge pour voitures électriques: Saint-Pie précurseur

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Alors que le nombre de propriétaires de véhicules électriques est en croissance, la municipalité de Saint-Pie a été proactive, devenant la première Ville de la MRC des Maskoutains à piloter un projet d’implantation de bornes de recharge sur son territoire.

La Ville a commencé à se pencher sur l’ajout de bornes de recharge au début de 2017. «L’idée est venue de citoyens et de travailleurs qui nous ont interpellés pour que Saint-Pie soit équipée pour accueillir des utilisateurs de voitures électriques», a indiqué le directeur général de Saint-Pie, Claude Gratton.