Le Festival Saint-Paul-d’Abbotsford dans tous ses arts, c’est aussi des rendez-vous culturels intimistes, en pleine nature.

Invitation à prendre une petite «pause culture»

L’art et la culture ont le beau rôle à Saint-Paul-d’Abbotsford. Seulement deux ans après sa création, le Festival Saint-Paul-d’Abbotsford dans tous ses arts affiche déjà une riche programmation.

L’événement est né à la suite d’une consultation citoyenne tenue en 2015. « Ce que les gens voulaient sur le plan des loisirs, c’était des activités saisonnières et la promotion des arts et de la culture. Étant donné que l’automne était un peu tranquille, on en a profité pour combiner les deux, explique Jean-Raphaël Cloutier, adjoint à la direction de la municipalité. Le but, c’est de promouvoir les arts, mais aussi de créer un événement rassembleur et de mettre de la vie dans la municipalité. »

Dès la première mouture, le public a répondu présent. Assez pour reconduire le Festival en 2017, puis encore cette année, alors qu’on accueillera le public du 21 au 23 septembre.

M. Cloutier décrit l’événement comme un mélange de chanson, d’art littéraire et de danse. « On touche à tout. On souhaite que la programmation soit variée. Et 2018 sera dans la continuité, mais avec des éléments nouveaux », affirme celui qui, en compagnie du comité organisateur, consacre de trois à quatre mois à l’élaboration du Festival.

À ce jour, Saint-Paul a réussi à attirer dans son décor une belle brochette d’artistes. Les Sœurs Boulay, Madmoiselle, Tristan Demers, Andréanne A. Malette, Grégory Charles et Marc Hervieux sont tous passés au village au cours des deux dernières années.

Laurence Jalbert fait partie de la programmation 2018.

De Vincent Vallières à Laurence Jalbert
Le prochain rendez-vous promet autant de beaux moments. En ouverture, le vendredi soir, Vincent Vallières se produira en duo devant une centaine de spectateurs sur la scène du Centre communautaire des loisirs transformé pour l’occasion en espace bistro.

Le lendemain, 22 septembre, les visiteurs auront l’embarras du choix entre le Salon des artisans, le Marché du livre et d’occasions — où se déposeront quelques auteurs de la région —, le spectacle de marionnettes Margot et Victor Fafouin de l’autobus-théâtre La Tortue Bleue, le souper « western-spaghetti » et le spectacle de la caravane country de Laurence Jalbert avec Paul Daraîche, Maxime Landry, Marc-André Fortin et les Sœurs Riverin.

Le dimanche, la journée s’amorcera par un grand pique-nique « fiesta latine » au parc des Loisirs. Gratuit et animé, ce dîner se veut un clin d’œil aux nombreux travailleurs agricoles saisonniers de Saint-Paul-d’Abbotsford, note Jean-Raphaël Cloutier.

Pour demeurer dans la même ambiance, la chanteuse Florence K offrira, sous le chapiteau, sa musique aux accents du Sud.

Si les activités de moindre envergure attirent surtout un public de proximité, les spectacles à plus grand déploiement visent une clientèle plus large, dont celle qui emprunte la route 112, indique M. Cloutier. On n’hésite pas, d’ailleurs, à s’afficher clairement, histoire d’inviter les automobilistes à s’arrêter au village, le temps d’une petite « pause culture ».

Les détails de la programmation et les billets seront disponibles sur le site Internet de la municipalité. On peut aussi consulter la page Facebook de Saint-Paul-d’Abbotsford.