Un plan d’action sera mis en place en 2020 pour reverdir le parc de la halte routière à Saint-Césaire. Il est déjà prévu que les berges du cours d’eau Soulanges seront aménagées avec des arbustes pour réduire l’érosion.

Un plan d'action pour 2020

La Ville de Saint-Césaire veut dynamiser le parc de sa halte routière. Un plan d’action est en préparation et proposera des mesures pour verdir l’endroit et protéger les berges du cours d’eau Soulanges qui traverse les lieux, en y aménageant des bandes riveraines pour réduire l’érosion.

Pour concevoir ce plan d’action, plusieurs idées suggérées par les citoyens lors d’un atelier de réflexion organisé le 11 mars dernier seront retenues, explique Isabelle François, directrice générale de la Ville. Une douzaine de personnes ont répondu à l’invitation de la municipalité. « C’était des citoyens qui avaient une sensibilité pour la protection du cours d’eau et qui étaient bien informés des enjeux environnementaux. Ç’a été une belle rencontre », dit-elle.

Le service de l’urbanisme, en collaboration avec l’Organisme de bassin versant de la Yamaska, qui a animé l’atelier de réflexion, planche sur le plan d’action. D’ores et déjà, on sait que des bandes riveraines végétalisées avec des arbustes indigènes seront aménagées. Des activités d’information et de sensibilisation seront également mises au programme pour expliquer les bienfaits de ces bandes riveraines et de la présence de cours d’eau en santé, a laissé entendre la directrice générale.

Le plan sera présenté aux membres du conseil vers la fin de l’année ou au début de la nouvelle, a indiqué Mme François.

Bien que les travaux de verdissement ne seront réalisés qu’en 2020, quelques pratiques d’entretien seront revues dès cette année, indique Mme François. Le gazon ne sera plus tondu jusqu’aux berges, et ce, pour réduire le ruissellement vers le cours d’eau.

Les propriétaires riverains du cours d’eau Soulanges peuvent par ailleurs obtenir de l’aide pour protéger leurs berges. La Ville met à leur disposition des ressources professionnelles pour les assister, souligne Mme François. « On peut les conseiller pour la restauration de leurs berges et pour choisir les bonnes espèces pour l’aménagement de bandes riveraines qui réduiront l’érosion. »

Les riverains intéressés par l’offre peuvent communiquer avec la municipalité au 450-469-3108, poste 236. Il s’agit d’une offre gratuite.

Cédé par le MTQ

Le parc de la halte routière est la propriété de la Ville depuis 1987, moment où le ministère des Transports l’a cédé gratuitement à la municipalité. Celle-ci devait s’engager à l’utiliser à des fins publiques, rappelle Mme François.

Avec le temps, le parc de 3,8 hectares est devenu un lieu de rencontres important pour les citoyens. L’endroit accueille la Fête de la famille au début du mois d’août et Halte en fête, quelques semaines plus tard. Les deux rendez-vous culturels attirent chaque fois de 250 à 2500 spectateurs. D’autres activités culturelles, comme des cours de zumba et des concerts, sont également organisées. « C’est un parc important pour la Ville. Le conseil veut voir comment on peut le dynamiser encore plus », conclut Mme François.