Nancy Normandin et Annick Martin, nouvelles associées chez Espace V, à Saint-Césaire.

Espace V: la force du groupe

Un salon de coiffure nouveau genre vient de voir le jour à Saint-Césaire. Curieusement, les stylistes qui se trouvent à la tête d’Espace V ne sont pas étrangères aux gens de la place. Annick Martin, d’Indigo coiffure urbaine, et Nancy Normandin, de coiffure Nouvelle Vague, ont décidé de s’associer. Depuis le 27 mars dernier, au coin de la rue Versailles de la route 112, se trouve un salon beauté-santé pour toute la famille.

L’idée d’avoir sa propre entreprise mijotait dans la tête d’Annick Martin depuis une dizaine d’années. La démolition du bâtiment commercial abritant le salon de coiffure de sa nouvelle partenaire d’affaires a été l’occasion parfaite pour aller de l’avant. Les deux femmes ont tout simplement décidé d’unir leurs forces et de s’en rallier de nouvelles.

« Elle a les qualités de mes défauts, illustre Annick Martin. Je suis une très bonne entrepreneure, une leader et elle, elle a le sens des affaires et de la gestion. Je dirais que nous sommes totalement complémentaires ! »

Originaires de Saint-Césaire, les deux femmes d’affaires se sont rencontrées naturellement. Elles ont fait plus ample connaissance quand Nancy Normandin a voulu changer de look !

« Elle a tout de suite aimé notre vibe, raconte Mme Martin. On a commencé à parler de nos visions, de nos aspirations. À ma grande surprise, nos idéaux se rejoignaient ! Ça a été une belle connexion. »

Le temps fait bien les choses
Quand Nancy Normandin a appris que son salon de coiffure devait se relocaliser, Annick Martin n’a pas hésité à lui offrir un espace de travail dans son propre salon. Confrontées à un problème de stationnement provoqué par la fusion de leur clientèle respective, les deux coiffeuses ont toutefois décidé que le temps était venu de créer leur propre petite entreprise.

Cumulant plus de 20 années d’expérience dans leur domaine, les deux visionnaires ont alors mis sur pied une société en nom collectif, beaucoup moins coûteuse qu’une société par actions. Ensuite, elles ont fait l’achat d’une maison sur un terrain zoné commercial. Aujourd’hui, toutes les coiffeuses qui oeuvrent avec elles dans le salon sont des travailleuses autonomes. Cela leur permet plusieurs avantages, comme un plus grand pouvoir d’achat auprès des distributeurs de produits. « Nous partageons la force du groupe », souligne Mme Martin.

Annick Martin confirme que les prix des services offerts chez Espace V demeurent les mêmes que lorsqu’elle et Nancy Normandin oeuvraient dans leur salon respectif. Le système de carte de fidélité est également toujours accessible.

Le nouvel espace de travail accueille deux autres coiffeuses et deux esthéticiennes. Plusieurs services sont également offerts, tels des soins du visage et des pieds, l’épilation à la cire, l’extension de cils, le maquillage, le bronzage, l’onglerie et, évidemment, la coiffure. La massothérapie et l’épilation laser y seront bientôt dispensées également.