Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Il s’agit du deuxième écocentre à ouvrir sur le territoire de la MRC de Rouville en six mois.
Il s’agit du deuxième écocentre à ouvrir sur le territoire de la MRC de Rouville en six mois.

Deux écocentres en six mois, qui dit mieux?

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Après plusieurs années d’attente, les résidents de l’est de la MRC de Rouville pourront finalement revaloriser certaines de leurs matières résiduelles. L’écocentre de Saint-Césaire, sis au 275, route 112, a officiellement ouvert ses portes au public le jeudi 8 avril.

Cet écocentre satellite sera ouvert tous les jeudis, vendredis et samedis, entre 9 h et 17 h, et ce, pour la période estivale. Il sera fermé en hiver, mais les citoyens de l’est de la MRC pourront tout de même se présenter à l’écocentre principal de Marieville pour y déposer leurs divers rebuts le reste de l’année.

Écocentre de Marieville

Il s’agit du deuxième écocentre à ouvrir sur le territoire de la MRC de Rouville en six mois. Initialement, l’ouverture des deux sites était prévue pour l’automne, mais compte tenu du peu de temps alloué avant la fermeture hivernale de l’écocentre césairois, l’inauguration de celui-ci a été repoussée à ce printemps.

D’une superficie de 6500 mètres carrés, l’écocentre de Saint-Césaire est deux fois plus petit que son grand frère de Marieville, qui occupe 14 600 mètres carrés. Mais on pourra se délester des mêmes matières et matériaux dans un endroit comme dans l’autre, puisque les deux installations sont dotées de plateformes, de conteneurs et d’aires de déchargement.

D’une superficie de 6500 mètres carrés, l’écocentre de Saint-Césaire est deux fois plus petit que son grand frère de Marieville, qui occupe 14 600 mètres carrés (photo). Mais on pourra se délester des mêmes matières et matériaux dans un endroit comme dans l’autre, puisque les deux installations sont dotées de plateformes, de conteneurs et d’aires de déchargement.

Rappelons que le projet de doter Rouville d’un écocentre est dans les cartons depuis tout près d’une décennie. À l’époque, la construction des deux sites devait être complétée à la fin de 2014. Or, la recherche de terrains s’est avérée plus difficile que prévu, sans compter des délais additionnels engendrés par les demandes d’exclusion déposées devant la Commission de protection du territoire agricole du Québec, qui après un premier refus en mars 2017, a finalement donné son feu vert en juin 2018.

Finalement, l’aménagement des deux écocentres s’est terminé à la fin de l’été dernier, avec l’ouverture du centre de collecte principal de Marieville à la mi-septembre. Déjà, plus de 5000 citoyens sont allés y porter des matières pour que celles-ci soient recyclées et valorisées, détournant du même coup plusieurs tonnes métriques de matière de l’enfouissement. « C’est bien au‑delà de l’objectif de départ. Cela démontre l’intérêt et la pertinence d’offrir un tel service à notre population. Espérons avoir un départ tout aussi fulgurant pour notre écocentre situé à Saint-Césaire ! » a affirmé le préfet Jacques Ladouceur.

3000 tonnes détournées de l’enfouissement par an

À terme, la mise en opération de l’écocentre de Marieville et de son satellite de Saint-Césaire permettra de gérer une plus grande quantité de matières résiduelles sur le territoire tout en diminuant le gaspillage: 3000 tonnes métriques, plus précisément, pourront être traitées et valorisées plutôt que d’être enfouies, et ce, chaque année, précise-t-on.

Les travaux de construction et d’aménagement des écocentres représentent un investissement de 2,56 millions $ pour la MRC de Rouville, qui avait adopté un règlement d’emprunt de 2,8 millions $ en mai 2019.

Pour obtenir de plus amples informations sur les heures d’ouverture des écocentres ainsi que les matières qui y sont recueillies, les citoyens sont invités à se référer à leur guide de tri et au site de la MRC au www.mrcrouvile.qc.ca/info-collectes. Pour toute autre question, il est possible de communiquer avec la ligne Info-collectes au 450 693-2ECO (2326) ou au 1 833 693-2ECO (2326) ou par courriel à infocollectes@mrcrouville.qc.ca.