La municipalité de Saint-Alphonse-de-Granby a récemment lancé la seconde phase du Domaine du Village, qui regroupera, à terme, plus de 100 habitations.

Une municipalité en mode croissance

Les projets se succèdent à Saint-Alphonse. Le Domaine du Village reflète bien cette réalité. Après avoir connu un franc succès avec la phase initiale du projet domiciliaire qu’elle chapeaute, voilà que la municipalité entame le second jalon. Or, la demande de terrains est si forte que la localité souhaite poursuivre sur sa lancée en développant un nouveau site de près de 20 hectares, toujours dans le même secteur.

Jusqu’ici, près de 60 résidences ont trouvé preneurs sur une possibilité de 112 dans le Domaine du Village, dont la première phase en compte une quarantaine. À la lueur de ces probants résultats, le maire Marcel Gaudreau estime que « le pari en valait le coup ». « Il n’y a pas beaucoup de villes qui lancent des projets comme le nôtre, a-t-il fait remarquer. J’avais une bonne idée de ce qui s’en venait. Mais la réponse des acheteurs a été au-delà de nos attentes. Et ça continue avec la phase 2. »

Toutefois, plonger dans une telle aventure n’a pas été de tout repos, concède M. Gaudreau. « Faire avancer notre projet domiciliaire, ça n’a pas été facile. [...] On est surveillés de près, a-t-il dit, faisant référence à la collusion dans l’octroi de contrats, sous la loupe de l’Unité permanente anticorruption (UPAC). [...] Il y a aussi les entrepreneurs qui ont été réticents à embarquer. Mais une fois que la roue a été partie, ils sont revenus vers nous. »

Des discussions sont par ailleurs entamées avec la MRC de la Haute-Yamaska et les propriétaires d’un vaste site boisé d’environ 20 hectares (215 000 pieds carrés), situé à proximité du Domaine du Village, qui serait destiné à un autre projet domiciliaire. Selon le maire, l’endroit serait morcelé en lots de 40 000 à 48 000 pieds carrés. « Si ça continue comme ça, il n’y aura plus de terrains d’ici un an et demi dans le Domaine du Village. [...] On va lancer cette nouvelle phase quand la deuxième sera vendue à 80 % », a-t-il précisé.

Selon le maire, Marcel Gaudreau, la localité travaille en parallèle sur un autre projet domiciliaire, qui verrait le jour dans le même secteur que le Domaine du Village.

Familles et professionnels
Selon M. Gaudreau, la situation géographique « avantageuse » de la municipalité, soit entre Montréal puis Sherbrooke et à proximité de l’autoroute 10, a une incidence directe sur la croissance qu’elle connaît. De fait, familles et gens d’affaires sont dans la mire de Saint-Alphonse. « Le but premier de la municipalité est d’aller chercher des familles. On a notre école primaire et on veut qu’elle soit remplie, a-t-il indiqué. Mais c’est évident qu’on veut aussi attirer des professionnels. Et, de ce côté-là, ça va assez bien. »

Bien qu’elle mise sur la jeunesse, la localité n’oublie pas pour autant les personnes âgées. En ce sens, le maire a mentionné qu’un projet de résidence pour aînés est « dans le portrait » de la municipalité. M. Gaudreau aimerait qu’un tel établissement soit construit au cours du mandat actuel de quatre ans.

Et côté infrastructures, Saint-Alphonse n’a rien à envier à des localités de taille comparable, fait valoir le maire.

« On a un aréna, des jeux d’eau et une maison des jeunes, en plus de la maison que l’on a remise aux aînés l’an passé », énumère-t-il.

Parmi les autres projets à venir, la municipalité planche sur la construction d’une salle communautaire. Le bâtiment serait érigé sur le terrain des loisirs. Si tout se déroule comme prévu, les travaux pourraient commencer en 2019.