Le dernier tronçon de la Montérégiade encore en poussière de roche à Saint-Alphonse sera bientôt asphalté.

La Montérégiade enfin asphaltée

Tout vient à point à qui sait attendre. Après plusieurs années à l’espérer, voilà que les astres sont alignés : le dernier tronçon de la Montérégiade fait de poussière de roche sera asphalté.

Il y a bien longtemps que la municipalité de Saint-Alphonse-de-Granby souhaitait procéder. Il s’agissait aussi d’un souhait que la population avait exprimé à plusieurs reprises. Malheureusement, le financement n’était pas au rendez-vous. « Nous souhaitions obtenir une subvention pour financer une partie des travaux, explique Annie Lessard, directrice générale adjointe. Quand nous voulions déposer une demande d’aide financière, nous n’étions pas dans les délais ou l’aide n’était pas disponible. »

Cela s’est finalement produit ce printemps avec l’annonce, en mars, d’une aide financière de 379 397 $ issue du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Par ailleurs, les Villes de Farnham et de Granby contribueront à hauteur de 10 000 $ et de 25 422 $ au projet, laissant à Saint-Alphonse-de-Granby une part de 55 521 $, ce qui représente moins de 12 % de la facture totale du projet, qui coûtera en tout et pour tout 474 246 $.

Ce faisant, à moins d’un imprévu, les quelque 5,2 kilomètres de piste cyclable en territoire alphonsois devraient être recouverts de bitume dès la fin août, voire en septembre, indique Mme Lessard.

Saint-Alphonse profitera des travaux, qui devraient être terminés avant l’hiver, pour aménager la petite halte se trouvant dans la rue Langevin, aux abords de la Montérégiade. « Actuellement, il y a une table à pique-nique et un genre de petit gazebo, mais nous aimerions bien rendre l’endroit plus vivant, plus attrayant », explique la fonctionnaire.

Si le projet est toujours à l’étude, on sait que l’aménagement d’espaces de stationnement, l’ajout de végétation et la mise en place de pancartes explicatives à propos du village sont envisagés pour embellir l’endroit. « Ce qu’on souhaite, c’est que les gens s’y arrêtent en voiture pour entamer leur balade à vélo, mais aussi qu’ils sachent qu’à cet endroit, ils se trouvent à Saint-Alphonse-de-Granby. »

La finalisation de l’asphaltage de la Montérégiade faisait partie du plan d’action 2017-2022 de Tourisme Montérégie, qui considérait la piste cyclable comme un élément touristique d’importance dans la région.