Un sixième et dernier spectacle est organisé par Manon Gauvin, présidente de la Fondation Un souffle et des ailes. L’argent amassé permettra de financier la construction d’une ressource d’hébergement pour jeunes les adultes lourdement handicapés.

Un souffle et des ailes: un dernier spectacle avant la construction

Manon Gauvin est à quelques pas de la ligne d’arrivée. Dans un an, le coup d’envoi des travaux de construction de la ressource d’hébergement destinée aux adultes lourdement handicapés à laquelle elle rêve depuis des années sera donné à Roxton Pond. La présidente de la Fondation Un souffle et des ailes invite les citoyens à un sixième et dernier spectacle- bénéfice pour financer son projet. Le rendez-vous est fixé au 10 octobre prochain, au Palace de Granby.

« Ce projet est la concrétisation de ma vie, estime Manon Gauvin, qui travaille d’arrache-pied depuis plusieurs années à la création de cette ressource spécialisée. J’y croyais depuis le jour 1 et je n’ai jamais cessé d’y croire. J’y ai mis tout l’amour qu’une mère peut porter à son enfant qui est différent. »

Ce rêve, la Granbyenne voulait à tout prix le réaliser pour son fils Antony, aujourd’hui âgé de 28 ans et qui est lourdement handicapé, mais également pour tous les jeunes adultes comme lui. Son objectif : offrir un lieu de vie adapté spécialement à leurs besoins.

« Ma mission, comme maman, c’est de combler un trou de services entre la fin dans leur milieu de vie naturelle et le CHSLD, explique-t-elle. Je voulais que les gens se sentent dans une grande maison, qu’ils se sentent déplacés dans une grande famille d’accueil. »

Prévu à Granby, le projet de construction se réalisera plutôt à Roxton Pond à la suite d’un don offert par la municipalité. Les élus ont cédé à l’organisme sans but lucratif un terrain à quelques pas de la coop de santé. « Un geste comme celui qu’a posé Roxton Pond, c’est un second souffle au projet. Ils m’ont donné le push pour le terminer », souligne la présidente de la Fondation.

Un terrain avait déjà été acquis sur la rue Irwin, à Granby. Celui-ci a finalement été vendu, à profit. L’argent de la transaction a été remis dans les coffres de la Fondation. Jusqu’ici, 425 000 $ ont été récoltés, dont près de 200 000 $ grâce à la présentation du spectacle-bénéfice annuellement et 225 000 $ provenant de la collecte de canettes vides.

Pour une dernière fois

La présentation d’un sixième et ultime spectacle tout en chansons et en humour, combiné à la collecte de canettes qui se poursuit, permettra d’atteindre l’objectif de 500 000 $. Le lancement des travaux de construction pourrait donc avoir lieu à l’automne 2020. « La Fondation est vraiment là pour la construction de la ressource », précise Mme Gauvin.

Pour la toute première fois, un band se trouvera sur scène pour accompagner les artistes. Parmi ceux qui seront présents, on retrouve Karl Tremblay, Guy Cardinal, Pastel de La Voix, deux jeunes filles de Granby et un artiste invité. La nouvelle ressource, qui pourra accueillir huit adultes lourdement handicapés, devrait accueillir ses premiers pensionnaires au printemps 2021.

Les personnes intéressées à assister au spectacle-bénéfice peuvent se procurer des billets au Palace de Granby.