On voit ici une esquisse du projet de résidence pour aînés, initialement porté par la Corporation de développement de Roxton Pond. L’ampleur du projet devrait toutefois être revue à la baisse.

Le projet de nouveau sur les rails

Après avoir fait du surplace pendant quelques années, le projet de résidence pour personnes âgées, porté initialement par la municipalité de Roxton Pond, chemine. La coopérative de santé reprend le flambeau dans le dossier, a appris La Voix de l’Est.

Alors que la coop de santé vient de mettre la touche finale au réaménagement de ses locaux, le président de l’organisation, Serge Bouchard, se concentre sur la relance du projet de résidence pour aînés, qui lui tient particulièrement à cœur. «On ne lâchera pas ce dossier. Ça fait partie des orientations stratégiques de la Ville. Je le vois d’un œil différent maintenant, a indiqué celui qui est également conseiller municipal. Alors, j’ai sorti les documents et j’ai relancé la machine.»

À l’origine, la Corporation de développement économique de Roxton Pond pilotait le dossier. La stratégie a été revue. «Cette fois, la Ville ne serait pas propriétaire, mais plutôt la coop de santé. C’est comme ça que ça aurait dû être fait. On apprend de nos erreurs. Ça fait partie de l’apprentissage», a fait valoir M. Bouchard.

Mêmes assises
Le projet, lancé en 2013, avait franchi plusieurs étapes avant de prendre la voie de stationnement. Or, pas question de partir d’une page vierge. «Tout est là. Les études de marché, les tests de sol. M. Loignon (Raymond, ex-maire de Roxton Pond) avait très bien mené le dossier. Il était très méthodique. On est loin de repartir de zéro», a mentionné M. Bouchard.

D’ailleurs, l’organisme paramunicipal, présidé par M. Loignon, avait mandaté la coop de santé pour assumer la gestion de l’immeuble. Il s’agissait d’une initiative nécessitant un investissement par la localité de l’ordre de 7 M$. Aucune subvention gouvernementale n’était prévue dans le montage financier original.

Bien qu’il en soit à ses balbutiements, le projet devrait être revu à la baisse, mais devrait voir le jour sur le même site. «Modifier des plans, ce n’est pas un problème», a indiqué le président de la coop. Rappelons que l’initiative chapeautée par la Corporation prévoyait que «le futur bâtiment de trois étages sera construit sur les terrains du Carrefour santé, derrière la coopérative santé. Il abritera différents types d’appartements, des studios jusqu’à des logis de deux chambres à coucher. Des chambres de convalescence, destinées aux personnes récemment opérées, seront également disponibles», rapportait La Voix de l’Est, en mars 2014.

Pour le moment, Serge Bouchard cherche activement des partenaires financiers. Il envisage également la création d’une nouvelle coop d’habitation. «Je valide tous les programmes et les fondations qui pourraient nous aider. On est toujours un peu à la merci des subventions. Mais j’aimerais que [la résidence] soit construite durant mon mandat de conseiller. J’en fais ma priorité.»