La directrice par intérim, Rachel Savoie

La clé: garder la CAP

L’école primaire de Roxton Pond utilise un moyen peu commun pour favoriser la réussite de ses élèves.

Il y a dix ans, l’établissement de la rue du Lac a instauré une Communauté d’apprentissage professionnelle (CAP), un système qui fait en sorte que les enseignants collaborent chaque année sur un thème précis.

Ça peut sembler banal, mais c’est une initiative rare qui demande un investissement supplémentaire des professeurs. Ils ont dû suivre une formation en Ontario et ils se rencontrent régulièrement pour faire le point sur les méthodes qui fonctionnent.

«C’est exceptionnel pour une école de travailler de cette façon-là, indique la directrice par intérim, Rachel Savoie, à La Voix de l’Est. Les enseignants ici sont passionnés et très impliqués. Si je reviens à l’enseignement un jour, j’aimerais le faire ici!»

Tout le crédit revient au directeur, Benoit Couture, qui a implanté la CAP il y a dix ans (il est présentement en congé de maladie). «Benoit, c’est un leader pédagogique, dit Mme Savoie. Il a amené son équipe à un autre niveau. Les enseignants ont dû se remettre en question et sortir de leur zone de confort.»

Ainsi, bien que l’école soit située en milieu défavorisé, «les élèves réussissent bien et ont un meilleur focus», dit la directrice par intérim.

Cette année, le thème était la mémoire. Les enseignants ont donc pris un temps d’arrêt pour réfléchir au fonctionnement du phénomène et ce qu’ils pouvaient faire pour aider leurs élèves à mieux retenir la matière.

Des stratégies ont été élaborées. À la maternelle, les petits ont appris à être disponibles pour que la mémoire s’active en adoptant une bonne posture, dans le calme, puis en répétant les chiffres et les mots à apprendre. Au deuxième cycle, des histoires ont permis de mémoriser les tables de multiplication.

«Ils ont appris leurs multiples sans trop s’en rendre compte», dit Rachel Savoie.

Puis, au troisième cycle, les enfants ont découvert des stratégies pour apprendre beaucoup de mots à long terme, comme la fameuse phrase «Mon Vieux, Tu M’as Jeté Sur Une Nouvelle Planète» pour mémoriser l’ordre des corps célestes du système solaire. Les stratégies les plus significatives sont ensuite conservées les années suivantes.

Ce qui aide aussi, c’est que les enseignants travaillent en looping, c’est-à-dire qu’ils gardent chacun leurs élèves pendant deux ans, après la maternelle. De la 1re à la 6e année donc, les enfants n’auront eu que trois professeurs, ce qui facilite leur apprentissage. Les enseignants apprennent aussi à mieux connaître leurs élèves.

En tout, ils sont 16 titulaires pour environ 330 élèves à Roxton Pond, répartis dans les pavillons des Mésanges et des Grands Pins.