Le directeur général de la Fondation Roger Talbot, Patrick Talbot

Camping et plage de la Fondation Roger Talbot: plus accessibles et populaires

Les changements apportés ces dernières années au camping et à la plage de la Fondation Roger Talbot, à Roxton Pond, ont porté leurs fruits. Une hausse de l’achalandage a été observée autant au camping qu’à la piscine, désormais plus accessibles que jamais. Et les camps spécialisés, offerts aux personnes handicapées, gagnent aussi en popularité.

On peut dire que les affaires roulent rondement à la Fondation qui a pour mission d’aider les personnes handicapées. En plus de sa friperie située à son siège social de Granby, elle opère la plage et le camping aménagés en bordure du lac Roxton où des camps estivaux sont d’ailleurs offerts à la clientèle handicapée.

Au cours des dernières années, plusieurs changements ont été apportés, notamment pour attirer davantage de citoyens dans leurs installations aquatiques. Un programme de tarification et l’aménagement d’un quai au lac ont, entre autres, été réalisés. Des discussions entre la Fondation et la municipalité ont également permis aux deux parties de conclure une entente pour offrir un accès gratuit à la piscine aux Roxtonais.

«La municipalité nous a donné 10 000 $ la première année, puis 15 000 $ l’année suivante, explique Patrick Talbot, directeur général de la Fondation depuis cinq ans. En contrepartie, on laisse les gens de Roxton venir gratuitement. Depuis qu’on fait ça, on a une croissance chaque année. La première année de l’entente, on a eu
20 % d’augmentation. La deuxième année, on a eu 50 % plus d’achalandage. Ça nous prouve que les gens de Roxton aiment utiliser le site.»

Une descente de bateau donnant accès au lac Roxton a également été aménagée à la suite de la fermeture de celle qui appartenait à la municipalité. «On a imposé une tarification pour les visiteurs. Sinon, les résidants ont besoin d’une vignette. Ça aide, en même temps, au comité d’environnement du lac pour savoir il y a combien de bateaux et quels types naviguent sur le plan d’eau», dit M. Talbot.

Un camp spécialisé qui a la cote

La Fondation Roger Talbot organise chaque été des camps destinés aux personnes handicapées. Une hausse de 50 % de la clientèle a été observée au cours des dernières années. En début de mandat, M. Talbot dénombrait une douzaine de participants durant les deux semaines du camp.

«Chaque année, on a progressé, observe le directeur général. Cet été, sur une période de quatre semaines, on a eu 74 personnes handicapées. On a une très belle réponse des familles, des maisons d’accueil. Notre clientèle est presque 50 % de plus que l’année précédente.»

La tarification, qui a été réduite de 35 %, rend d’ailleurs le camp plus accessible. «Ça offre une accessibilité à des familles qui ne pouvaient pas avant. Et pour certaines personnes, ça leur permet de venir plus d’une semaine», se réjouit M. Talbot.

Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là. Leur site de camping, ouvert à tous, gagne lui aussi en popularité. Quelque 80 campeurs occupent un emplacement saisonnier, ce qui représente presque le double qu’il y a cinq ans. Douze terrains sont aussi aménagés pour accueillir les campeurs à la nuitée. Le camping offre maintenant la location de roulottes et de chalets.

«Des gens qui n’ont jamais fait de camping et qui veulent essayer peuvent louer une roulotte une fin de semaine ou une semaine. On a gagné certains campeurs avec ce type de location. Ils viennent maintenant camper chez nous de façon saisonnière», indique M. Talbot.

Les campeurs saisonniers ont d’ailleurs pu participer à une formation, l’été dernier, pour avoir des conseils sur la façon d’intervenir auprès de la clientèle handicapée, pour qui le site a vu le jour.

L’équipe de la Fondation Roger Talbot a encore des idées et des projets plein les cartons, dont l’amélioration des infrastructures du camping. «On a des plans de rénovation pour certaines infrastructures dans le but d’augmenter notre cote étoile qui est de trois auprès de Camping Québec», précise M. Talbot.