Stéphane Fallu

Rire au profit de la fabrique St-Michel

Parce que le rire est un solide ciment social, on a choisi de le mettre en vedette, encore cet automne, à Rougemont. Les humoristes Julien Tremblay, Stéphane Fallu et Josiane Aubuchon s’y arrêteront le 19 octobre pour dilater la rate des Rougemontois... et renflouer les coffres de la fabrique Saint-Michel.

«L’humour, c’est populaire. Ce sont les billets qui se vendent le mieux», fait remarquer le président du conseil de fabrique, Gilles Dallaire, au sujet de ce spectacle-bénéfice dont les places s’envolent rapidement. «On a 400 billets vendus sur 500.»

L’an dernier, la présence d’Olivier Martineau avait attiré le public en grand nombre. Assez pour donner envie aux organisateurs de maintenir ce filon, mais en invitant cette fois un trio d’humoristes sur la scène du Théâtre de Rougemont.

«Josiane Aubuchon est une humoriste de la relève. Elle fera son numéro au début du spectacle et jouera le rôle d’animatrice. Tandis que Julien Tremblay et Stéphane Fallu sont deux noms déjà bien connus du public. Ensemble, ils offriront environ deux heures de spectacle», explique M. Dallaire.

Ce dernier estime entre 9000 $ et 12 000 $ le profit que pourrait dégager une telle soirée. Cet argent permettra de défrayer, en partie, la restauration de la façade de l’église Saint-Michel et de changer les fenêtres intérieures du bâtiment.

Julien Tremblay

«On a besoin de 70 000 $ pour réaliser ces travaux, qui devraient aussi profiter d’octrois d’environ 140 000 $», indique le gestionnaire.

M. Dallaire rappelle que l’offensive de mise à niveau de l’église a été lancée il y a sept ans, alors que le toit de l’édifice coulait. Du même coup, il fallait aussi repeindre l’intérieur. «Il a fallu se demander si on la réparait ou si on la fermait. En tout, il en coûtait 350 000 $ pour acquitter les travaux. Là-dessus, on avait amassé 120 000 $.»

D’autres améliorations et réparations ont aussi été effectuées au fil des ans.

Gilles Dallaire assure qu’après avoir refait la façade et les vitres intérieures — un chantier prévu au printemps 2020 —, la fabrique aura «touché à tout».

L’église de pierre actuelle date de 1932. Elle avait été érigée à la suite de l’incendie qui avait complètement détruit l’église précédente, en novembre 1930. Les peintures du chœur de l’église Saint-Michel sont l’œuvre d’Ozias Leduc, et le chemin de croix a été peint par Paul-Émile Borduas. Elle possède également un orgue Casavant, restauré en 2012, indique M. Dallaire.

Josiane Aubuchon

«Et c’est l’une des rares églises sans colonne.»

Pour contribuer à sa remise en beauté en assistant à la soirée d’humour, deux options sont offertes: il est possible d’assister seulement au spectacle (45 $) ou de se procurer un forfait souper-spectacle (80 $). Les billets sont en vente sur ovation.qc.ca ou au 450-469-2303.